Quel avenir pour les agriculteurs et les consommateurs ?

Publié le 01/09/2021

Lundi 30 août, le président de la Métropole lyonnaise Bruno Bernard a tenu une conférence de presse aux Jardins du printemps, à Rillieux, pour annoncer une nouvelle politique agricole et alimentaire.

« L’alimentation est un besoin vital, qui a des effets sur notre santé, notre environnement mais aussi sur notre tissu économique local » a déclaré Bruno Bernard, le président de la Métropole lors de l’annonce de cette nouvelle politique agricole.

Le développement de l’agriculture biologique est un atout majeur pour améliorer les conditions de vie des habitants de la métropole. En effet, la précarité alimentaire est bien présente sur le territoire. C’est pourquoi, la Métropole de Lyon a investi 10 M € dans ce projet. Ainsi, les agriculteurs peuvent se tourner vers une production locale et biologique en développant une agriculture de proximité favorisant les circuits courts.

Cette stratégie adopte également une gestion de la ressource en eau avec la volonté de réduire la pollution et d’améliorer sa qualité.

L’objectif principal de cette politique agricole est de dynamiser ce secteur d’activité permettant d’améliorer la sécurité alimentaire, notamment dans les cantines, tout en créant de l’emploi et en forgeant une relation de confiance entre producteurs et consommateurs.

Jasmine Ayadi

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires sur Quel avenir pour les agriculteurs et les consommateurs ?