LPA double son offre de stationnements vélos

Publié le 23/04/2021

Lyon Parc Auto, vecteur du boum cycliste dans l’agglomération ? En plaçant le monsieur vélo du Grand Lyon, Fabien Bagnon, à la tête de la société d’économie mixte, un premier signal avait été donné. Une traduction en actes : la décision de doubler l’offre de stationnements sécurisés pour les abonnements de deux-roues dans les parkings publics.

D’ici à l’été 2022, un peu plus de 1100 places seront proposées dans 16 ouvrages différents. En plus des 200 du futur parc Saint-Antoine (il est déjà possible de réserver), ce sont 190 stationnements de plus à Fosse aux ours, 100 à la cité internationale (P2), 100 à Hôtel de Ville de Villeurbanne, 84 à Morand, 68 à Hôtel de Ville de Lyon… Les cargos seront accueillis à Berthelot en plus de Cordeliers. « Le stationnement vélos ne doit plus être aujourd’hui une activité résiduelle, mais bien une offre spécifique au sein de LPA », affirme Pascale Gibert, directrice générale.

Pour faire de la place aux vélos, un peu moins de 100 places de voitures ont été supprimées. Contrepartie de ce manque à gagner : les tarifs deux-roues vont augmenter. En particulier l’offre de base qui devrait passer de 38,10 euros l’année à près de 80 euros.

Fabien Bagnon a évoqué d’autres chantiers : création de places dans les parkings de bailleurs et opérateurs (dispositif LPA&CO aujourd’hui réservé aux voitures) et dans les parkings-relais du Sytral, le stationnement vélo de courte durée dans les parkings LPA et, plus encore, le déploiement de box sécurisés sur la voie publique « au plus tard au premier semestre 2022 ». La Métropole vise à multiplier par dix, en six ans, l’offre de stationnements vélos sécurisés.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires sur LPA double son offre de stationnements vélos