Vénissieux : la barre Monmousseau démolie à l’explosif

Publié le 26/02/2021

Le 2 avril prochain, une explosion retentira à Vénissieux. Elle signera la disparition de la barre Monmousseau (15 étages, 110 mètres de long), située aux 11-21 de la rue. L’édifice, propriété du bailleur ICF Habitat (groupe SNCF), a été débarrassé de matériaux secondaires et d’amiante. Il a été également affaibli par le retrait de 1000 tonnes de béton pour orienter sa chute prochaine. Cette démolition est de nature à « retourner les tripes » selon la maire, Michèle Picard, qui évoque « un choix difficile ». 55% des 197 locataires ont été relogés sur la commune, conformément à leurs vœux.

L’enjeu : la poursuite de la transformation des Minguettes, à la faveur du NPNRU (nouveau programme national de renouvellement urbain). Selon la préfète déléguée à l’égalité des chances, Cécile Dindar, l’opération va permettre d’ouvrir le quartier vers le centre-ville et de réaménager la place du marché. La Zac Marché Monmousseau Balmes vise ainsi la poursuite de la transformation le long de l’avenue Jean Cagne. Parmi les acquis de la période précédente : 711 logements  sociaux démolis, 2600 réhabilités, 730 nouveaux livrés, l’arrivée du tramway T4, « la création d’un marché immobilier privé », le nouveau centre commerçant de Vénissy, l’extension du cinéma Gérard Philippe, le nouveau lycée Jacques Brel…

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires sur Vénissieux : la barre Monmousseau démolie à l’explosif