TCL : le cercle vertueux se fissure

Publié le 12/06/2020

Le propos de la présidente du Sytral est pour le moins pessimiste quant aux perspectives financières des transports en commun, y compris à dix ans.

L’aspect positif c’est que la fréquentation des bus, trams et métros avoisine désormais les 60 % par rapport à l’habitude. « On imaginait plutôt de tels chiffres en septembre », souligne Fouziya Bouzerda, la présidente du Sytral. Et les usagers respectent à 97 % les consignes de port du masque. Les contrôles ont donné lieu à 378 verbalisations.

Le côté financier est moins reluisant. Après les abonnements remboursés (16 millions d’euros), l’autorité organisatrice des transports table sur une perte de 165 millions d’euros en 2020. Il y aura en effet moins d’usagers et donc moins de recettes de billetteries mais également une baisse du Versement mobilité des entreprises qui devrait passer de 368 à 300 millions d’euros. Une demande de compensation a d’ores et déjà été faite à l’Etat. Le surcout sanitaire ? 1,6 million d’euros aujourd’hui et 5 millions au total pour 2020.

820 millions en moins

Au-delà de l’année en cours, ce sont des perspectives sombres que trace le Sytral. Tout en assurant que cette vision est (malheureusement) équilibrée. Même si la fréquentation revient un petit peu plus rapidement que prévu, les 5  % de hausse d’une année sur l’autre deviennent un lointain souvenir après cette chute brutale. Adieu donc le cercle vertueux de transports en commun attractifs qui générèrent de la fréquentation et des recettes qui permettent d’investir. La dynamique des recettes (+5 à +7 % par an) et du Versement mobilité (+4,5 % par an) en constante augmentation est cassée. Tant et si bien que sur la période 2020-2029, l’autorité organisatrice des transports table sur une perte de recettes de 245 millions d’euros et une perte de Versement mobilité de 575 millions d’euros. Soit 820 millions en moins dans les caisses.

 

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires sur TCL : le cercle vertueux se fissure

  • Bernard dit :

    Commentaires sur « TCL : le cercle vertueux se fissure »
    Bonjour,
    C’est une fissure, mais pas l’écroulement.

    Pour donner un ordre de grandeur, lors du Débat d’Orientation Budgétaire de Novembre 2018, le SYTRAL avait estimé des recettes en section Investissements s’élevant à 3826 M€ pour la période 2019 – 2028.
    (je n’ai pas pu avoir le rapport du Débat intervenu début Décembre 2019. Si vous l’avez, je suis preneur)
    Il semble que cette prévision de recettes pour les Investissements soit tombée aux environ de 3000 M€. Le SYTRAL doit apprendre à construire des métros en surface au lieu de tout souterrain.

    Mme Bouzerda déclare  »il va falloir emprunter un milliard d’euros pour continuer les investissements majeurs »
    Or le DOB 2018 prévoyait déjà d’emprunter 811 M€ sur la période décennale (dont 715 M€ entre 2019 et 2026).
    Donc évoque t-elle d’emprunter environ 189 M€ de plus (=> total : 1 milliard),
    ou un milliard de plus ? (=> total : 1,8 mds €)

    Mais à coup sûr les programmes électoraux de premier tour qui alléchaient en prévoyant d’investir 7 ou 8 milliards dans les 3 futurs mandats auront un peu de plomb dans l’aile.