Déconfinement des TCL : ce qui est déjà prévu

Publié le 22/04/2020

La présidente du Sytral, Fouziya Bouzerda, a évoqué les premières pistes de déconfinement des transports en commun lyonnais. Elle parie notamment sur la généralisation du port des masques, reconnaissant la difficulté voire l’impossibilité de faire respecter la distanciation sociale.

A moins de trois semaines du déconfinement, le Sytral planche sur la reprise d’un fonctionnement plus ordinaire des TCL. L’offre est actuellement est abaissée à 48% par rapport à la normale, elle remontera à 80% au 11 mai, a expliqué la présidente, Fouziya Bouzerda à l’occasion d’une conférence de presse (numérique). Seule certitude : les lignes pleine lune (nocturnes) ne reprendront pas, tout comme les services  jusqu’à 2h les vendredis et samedis soir.

Reconnaissant qu’elle aura « du mal à faire respecter la distanciation sociale », l’élue espère que le port du masque sera rendu obligatoire par le Gouvernement. Des distributions (payantes) dans les stations de métro sont d’ailleurs envisagées. Des contrôles seraient alors possibles pour faire respecter la mesure.

L’autorité organisatrice de transport travaille aussi sur l’installation de « bornes biocides » pour la désinfection des mains dans le métro (essai à venir à la Part-Dieu) et de gel dans le tramway, de vitres plexiglas dans les bus pour protéger les chauffeurs, d’une gestion des sens de circulation dans les stations de métro comme lors de la Fête des Lumières. La vente à bord des tickets ne sera pas rétablie. Parmi les autres pistes, un nettoyage quotidien plus rapide des bus et rames « par ultraviolet en 5 minutes ou vapeur sèche virucide ».

Fouziya Bouzerda craint la concentration des voyageurs aux heures de pointe, souhaitant le maintien du télétravail pour un maximum de salariés, et, s’agissant du transport scolaire, un décalage des horaires de début des classes le matin. Pour éviter une concentration dans les transports en commun et une explosion du trafic routier, elle espère une montée en charge des déplacements en vélo, prête à généraliser leur circulation dans les couloirs de bus.

 

Les TCL en mai 

Fait exceptionnel : les TCL circuleront a minima le 1er mai. Une desserte des hôpitaux et cliniques est notamment prévue. Pour ce faire, il a été fait appel au volontariat des agents. Par ailleurs, le Sytral a prévu de rembourser la moitié de l’abonnement de ce mois (après le remboursement de mars et avril). L’impact de la crise sanitaire sur le Sytral est évalué à 70 à 100 millions d’euros.

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires sur Déconfinement des TCL : ce qui est déjà prévu

  • JANUS J. dit :

    Masques payants nous y voilà ! Après la gabegie des masques subtilisés dans les services médicaux et le 1mds de masques stockés en 2009 avec Bachelot. les con-citoyens paieront à nouveau!