Supprimer le centre d’échanges ? « Impossible pour Collomb »

Publié le 10/03/2020

Le projet poussé par Denis Broliquier, Eric Lafond et l’architecte Hélène Duhoo a fait réagir le maire de Lyon.

Supprimer le centre d’échanges de Perrache et l’autoroute en Presqu’île : c’est le projet de l‘architecte indépendante Hélène Duhoo, soutenu par Denis Broliquier et Eric Lafond, candidats centristes et indépendants aux élections. Celle-ci propose une longue trémie routière entre la sortie du tunnel de Fourvière (dans le sens nord > sud), une fois passé le pont Kitchener, jusqu’au périphérique actuel, au niveau de la porte de Saint-Fons, au sud de Gerland.  En cette dernière ligne droite de campagne, l’idée fait débat.

Ce lundi, Gérard Collomb a réagi par voie de communiqué. « Un projet séduisant s’il n’était pas impossible », exprime-t-il. « Il a été démontré qu’il était extrêmement délicat sur le plan technique de démolir ce bâtiment. Il convient de rappeler qu’il a été conçu en surplombant les 7 trémies routières et autoroutières  de l’ex-autoroute A6/A7. Or ces trémies subissent la forte pression hydrostatique de la nappe souterraine et ‘remonteraient’ en cas de crue sans le poids du bâtiment qui les maintient ».

Le propos n’a pas franchement convaincu les porteurs du projet. « Ce sont des arguments fallacieux », balaie Hélène Duhoo. Elle rappelle son intention de bâtir de nouveaux immeubles d’habitations à cet endroit, « probablement plus lourds que les volumes pleins de vides du centre d’échanges ». « Que l’on sache, les tubes métro ne remontent pas comme des bouchons sous la poussée d’Archimède alors qu’ils transitent essentiellement sous les routes, donc sans aucun poids dessus ». « Notre projet Métamorphose est sérieux, techniquement réalisable et finançable sans péage, et sans hausse d’impôt, contrairement à l’Anneau des Sciences ! », conclut Denis Broliquier.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires sur Supprimer le centre d’échanges ? « Impossible pour Collomb »

  • Bernard dit :

    article « Supprimer le centre d’échanges ? « Impossible pour Collomb »
    Ce n’est pas à la suppression du centre que s’attaque G. Collomb en disant « impossible ! »

    C’est à un projet dont il craint qu’on le considère comme une alternative à son anneau d’essence chéri.