Zac des Girondins : une ferme urbaine en vue

Publié le 10/02/2020

Le projet, porté par Alliade et l’Ensal, pourrait voir le jour en 2022.

Alliade se lance dans l’agriculture. A l’occasion d’un partenariat avec l’Ecole nationale supérieure d’architecture de Lyon (Ensal) et Tangram Architecte lié à la chaire « habitat du futur », le bailleur social porte un projet de ferme urbaine au sein de la Zac des Girondins à Gerland. Sur un ilot de 8 000 m2 à proximité de l’église Notre-Dame-des-Anges, Alliade va construire cent logements en accession et en location sociales où l’on devrait avoir plus de 2 000 m2 de surfaces cultivables, essentiellement sur les toits, grâce à des serres.

Cette ferme urbaine en cœur d’ilot, gérée par un agriculteur en collaboration avec les résidants, a pour but de renouer le lien entre l’habitant et son alimentation. L’initiative nourrira une thèse de doctorat intitulée « Architecture, ambiance et agriculture urbaine », qui traitera des relations historiques, contemporaines et expérimentales entre la ville, le logement et l’agriculture.

Consultation à la rentrée

L’objectif de l’expérimentation est de tester de nouveaux usages, de nouvelles technologies et de trouver un modèle économique pour une telle ferme qui doit à la fois s’inscrire dans une approche globale et répondre aux besoins des habitants.

Définition de la programmation, préconisations pour le bâti qui comprendrait notamment un local de vente… « un cahier des charges est en cours de rédaction afin de lancer à la rentrée une consultation de maîtrise d’œuvre pour la réalisation du projet« , explique Élodie Aucourt-Pigneau, la directrice générale d’Alliade (notre photo). Outre le bailleur et l’Ensal, le comité de pilotage comprend la Ville et la Métropole de Lyon ainsi qu’Acton Logement. A la fois productive et pédagogique, cette ferme pourrait voir le jour en 2022.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires sur Zac des Girondins : une ferme urbaine en vue