Villeurbanne interdit le stationnement des trottinettes sur les trottoirs, Lime se retire

Publié le 17/10/2019

La fronde contre les trottinettes en libre-service s’amplifie.  C’est le maire de Villeurbanne, Jean-Paul Bret, qui porte l’estocade. Il vient de prendre un arrêté qui entrera en vigueur au 1er novembre 2019. « Tout engin en libre-service, remisé sur la voie publique, pourra être enlevé par les services municipaux et le contrevenant verbalisé (amende de première classe soit 38 euros par engin)« , fait savoir la Ville dans un communiqué de presse. Conséquence de cette décision : demande a été faite aux opérateurs « de retirer leurs flottes du territoire villeurbannais jusqu’à l’entrée en vigueur des titres d’occupation du domaine public prévus par la loi d’orientation des mobilités, qui permettra de mieux encadrer la présence de ces engins dans l’espace public« .

Lime est la première entreprise à avoir réagi. Antoine Bluy, responsable pour Lyon, estime que « cette décision est bien entendu regrettable car beaucoup de nos usagers vivent et se déplacent sur la commune ». Mais l’opérateur va s’exécuter. « La société prend ainsi les devants nécessaires pour se mettre en conformité avec l’arrêté municipale et continuer de travailler en bonne entente avec les équipes municipales. Dès le 1er novembre, Villeurbanne passera en ‘zonage rouge’ sur l’application Lime avec l’impossibilité de garer une trottinette. Bien entendu, il n’y aura plus de déploiement de trottinette sur la commune le matin ».

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires sur Villeurbanne interdit le stationnement des trottinettes sur les trottoirs, Lime se retire