Métropolitaines : EELV veut faire un REV

Publié le 16/10/2019

A défaut de pouvoir présenter le programme des écologistes, leur chef de file investi le 12 octobre – Bruno Bernard – propose d’ores et déjà un « réseau express pour les vélos » entre le centre de l’agglomération et la première couronne.

Une Métropole agréable à vivre et solidaire plus que dans le « toujours plus » de compétitivité économique c’est en gros ce que souhaitent les écologistes et leur chef de file – Bruno Bernard – investi samedi 12 octobre avec 70  % des voix.

Pour le programme, il faudra attendre à minima le 23 novembre et plus vraisemblablement le début d’année prochaine afin d’en savoir plus. Une chose est sûre : EELV veut diminuer la place de la voiture en ville. Notamment pour faire place au développement de la bicyclette. L’idée, au-delà des pistes cyclables « traditionnelles »  ? De véritables autoroutes à deux roues nommées « réseau express pour les vélos » (REV) entre le centre de l’agglomération et la première couronne où l’on peut se déplacer de manière sécurisée. Outre la possibilité d’augmenter le flux, il s’agit par exemple aussi de pouvoir doubler dessus. « Grâce au vélo à assistance électrique, les déplacements peuvent désormais s’effectuer dans un rayon de 5 à 10 km », explique Bruno Bernard. 

Corollaire de ce développement, les écologistes souhaitent également multiplier par dix le stationnement sécurisé. Pour faire de la place sur la voie publique, EELV entend réduire le nombre de voies automobiles sur les grands axes, passant à trois quand il y en a quatre ou à deux quand il y en a trois, etc. 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires sur Métropolitaines : EELV veut faire un REV