TCL : Kimelfeld veut une baisse des tarifs des abonnements

Publié le 23/05/2019

Le président du Grand Lyon propose de diminuer de 20% le prix des abonnements des TCL. Une position critiquée par la droite métropolitaine.

Les hausses tarifaires des TCL n’avaient jusque là pas vraiment provoqué de débat, votées chaque année par les élus de droite comme de gauche. Mais depuis quelques semaines, ce consensus est rompu. Par Etienne Blanc, 1er vice-président au conseil régional et candidat des Républicains aux municipales de Lyon, qui a préconisé une baisse de 30% du prix de l’abonnement annuel. Et par David Kimelfeld, président du Grand Lyon, qui est sorti du bois dans un entretien à Tribune de Lyon paru ce jeudi. « Je souhaite proposer une offre de transports plus attrayante en baisse de 20% l’ensemble des abonnements TCL », a-t-il lancé. Tout en reconnaissant n’être « pas le seul à décider » et admettant que le Sytral aura son mot à dire. « D’autres pistes peuvent émerger comme la gratuité pour les moins de 11 ans », a ajouté l’élu. Il observe que la santé financière du syndicat de transport « est extrêmement bonne », envisageant un recours à l’emprunt plus important et « une partie plus importante pour le budget d’investissement ».

En voyage officiel au Japon, Gérard Collomb et Fouziya Bouzerda, présidente du Sytral, n’ont pas réagi. Les Républicains se sont en revanche fendus d’un communiqué de presse. Ils soulignent la diminution annuelle de la subvention de la Métropole en faveur du Sytral depuis 2016, « une baisse contre laquelle notre groupe s’est toujours opposée en votant contre les budgets métropolitains ». Le groupe d’opposition du Grand Lyon enjoint David Kimelfeld de faire voter cette baisse en conseil métropolitain. « Manifestement, il n’en a pas la capacité poltique », estiment-ils.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires sur TCL : Kimelfeld veut une baisse des tarifs des abonnements

  • Bernard dit :

    « TCL : Kimelfeld veut une baisse des abonnements »

    Indiscutablement, la campagne électorale a commencé, et demain on rasera gratis.

    La capacité future du SYTRAL pour investir, on la trouve exposée dans le Débat d’Orientation Budgétaire – délibération N° 18-046 du 16//11/2018 ici :
    http://www.sytral.fr/ip/3/op/a.DEL_DATESEANCE+desc%2C+numero+desc/cp/fa9f1cb1f3f520939732/mp/20/491-deliberations.htm#p
    ( les tableaux des 4 ou 5 dernières pages)

    Si le SYTRAL baisse les prix des billets et abonnements, il construira encore moins d’équipements qu’envisagé, renouvellera moins les bus, et les TC deviendront de moins en moins confortables.
    Ce n’est pas ainsi qu’on convaincra les « bourgeois » de laisser tomber 4×4 et limousines pour venir prendre des transports publics vieillissants et bondés.

    Et si la Métropole décide pour compenser de donner plus de subventions au SYTRAL, inversant donc radicalement la politique suivie depuis bien avant 2016, il lui faudra bien trouver cet argent quelque part, en sacrifiant d’autres postes de dépenses.

    Si c’est aux dépens du TOP – anneau des sciences, je n’en serais pas mécontent.
    Mais rien n’est sûr : des choses plus utiles risquent d’être sacrifiées.

  • Josette Freund dit :

    Kim 1°, maire de son royaume du 4° ardt, nous en réserve de belle s’il renouvelle son mandat temporaire à la métro !

  • Paul dit :

    TCL seul réseau de France à avoir une bonne couverture des dépenses par les abonnements : environ 60% et toujours une croissance de fréquentation de 4-5% par an. Il doit sa qualité à un management raisonné entre recettes / dépenses et dimensionnement de l’offre.

    On voit bien que ce Monsieur ne connaît pas le sujet : baisser les prix n’a jamais augmenté le report modal. +2 % si on passe au gratuit, autant dire que c’est ridicule vu le coût pour la Société. Pire, la réduction des tarifs des transports incite à l’étalement urbain, les travailleurs iront habiter plus loin ce qui n’est pas écologique.

  • Josette Freund dit :

    Toutes ces huiles prennent elles seulement les transports en commun ?
    Jamais vus sauf pour les inaugurations payés par les contribuables !

  • Josette Freund dit :

    Ces huiles utilisent-ils les transports en commun ?
    Sauf pour les inaugurations payés par les contribuables !