Part-Dieu : de futurs projets en prévision

Publié le 17/03/2019

A l’occasion du salon immobilier tertiaire Mipim, David Kimelfeld et Gérard Collomb ont dessiné le futur de la Part-Dieu. La réussite de Silex² et de To-Lyon laisse entrevoir de nouveaux projets, comme M1, le long de la rue Garibaldi. 

Dans un ballet de haut voltige, Gérard Collomb et David Kimelfeld se sont relayés dans le stand d’Only Lyon du salon immobilier international Mipim, cette semaine à Cannes. Les deux élus, engagés dans la compétition métropolitaine de 2020, ont chacun organisé leur conférence. C’est en stéréo, à des moments différents, que l’on aura appris les nouveaux projets de la Part-Dieu. L’actuel président du Grand Lyon a confirmé l’arrivée de Solvay dans l’opération Silex², en cours de construction, au sud du centre commercial. Ce sont 700 collaborateurs qui intègreront la nouvelle tour à la mi-2021. 400 d’entre eux proviennent d’un site « historique » parisien qui sera fermé. Le groupe belge est déjà engagé au sud de la ville, le long de l’A7, avec la reconfiguration de leur centre d’innovation et de technologie.

Cette arrivée conforte l’opération Silex², dont le bâtiment devrait être livré à la fin 2020. L’ancienne tour EDF a été désamiantée et se profile la flèche qui la coiffera. Le promoteur, Covivio, a indiqué songer à installer en haut une brasserie ouverte avec une vue panoramique sur Lyon. Le remplissage de ce programme va de pair avec le projet To-Lyon, l’autre tour située sur la place Béraudier. Un nouvel investisseur se serait manifesté qui occuperait 20 000 m2 de l’ensemble. La réussite des deux projets de la Part-Dieu pourrait provoquer le lancement de la suivante, sur le site du M+M, le long de la rue Garibaldi. Le projet, caressé par DCB International, n’est pour l’instant pas dévoilé. En revanche, le programme mitoyen, M1, l’a été par Gérard Collomb. L’actuel bâtiment est occupé par des services du Grand Lyon avec des commerces en rez-de-chaussée.

Un nouvel édifice, dessiné par le cabinet Soho, serait notamment utilisé par des activités tertiaires en socle et du logement au-dessus (visuel en haut de page). Il comporterait des appartements pour des salariés et cadres en mobilité professionnelle, affectés sur Lyon pendant quelques mois voire quelques années. Parmi les autres évolutions futures, Gérard Collomb a confirmé que la collectivité lorgnait sur le terrain occupé par France Télévision. « Ils n’ont pas l’air pressé de partir… On pourrait faire quelque chose de très beau », a lâché le maire. Il a indiquait que la collectivité avait racheté 45 appartements situés autour de la place Milan au nord de la place Béraudier (sur un ensemble de 150). Le promoteur Sogelym a également lancé le programme New Age, à l’approche du cours Gambetta.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires sur Part-Dieu : de futurs projets en prévision