« Kalouf » de son vrai nom Pascal Lambert est connu pour ses graff implantés en pleine rue, où il fusionne les lettrages, les décors et les personnages dans un style coloré, inspiré à la fois du réalisme et du fantastique.

Peinture Fraîche, le festival street art lyonnais

Publié le 12/02/2019

Du 3 au 12 mai 2019, la première édition du festival international « Peinture Fraîche », dédié au street art va investir la métropole de Lyon, avec en son centre névralgique : le 7e arrondissement et notamment la Halle Debourg. L’occasion de redonner du peps aux grandes façades de la ville.

Depuis les années 1980, Lyon est précurseur dans le domaine du street art. Le mur des Lyonnais à la Croix-Rousse (1987), ceux du Musée Urbain Tony Garnier (1989) ou encore la fresque de Joost Swarte à Lyon 9 (1984) peuvent en témoigner. Après s’être un peu essoufflé ces derniers temps, le mouvement retrouve une nouvelle dynamique grâce à l’émergence d’événements locaux comme « Peinture Fraîche ».

L’association Trois3 et Le Petit Bulletin ont décidé de lancer pour la première fois à Lyon, « Peinture Fraîche » : un festival consacré au street art qui se tiendra du 3 au 12 mai prochain. Ce mardi, Cart’1, le directeur artistique du festival a annoncé, lors d’un point presse, la programmation. Pendant 10 jours, près de 70 artistes de la scène internationale, nationale et régionale vont investir certains lieux de la métropole afin d’aborder l’art urbain sous toutes ses formes. « Peinture Fraîche » s’empare des enjeux de la société actuelle en invitant des artistes qui portent un discours fort lié notamment à l’écologie, à la surconsommation, à la liberté d’expression ou encore au féminisme. Plusieurs œuvres engagées viendront ainsi colorer les façades de la ville.

L’artiste lyonnais Cap Phi réalise des petits monstres sur les murs de la capitale des Gaules, notamment à Croix Rousse.

La Halle Debourg : centre névralgique

 Au cœur des activités, la Métropole de Lyon a décidé de mettre à disposition la Halle Debourg, située dans le 7e arrondissement. Cet ancien entrepôt de triage est imprégné du patrimoine industriel. « Ce lieu a été choisi car il dispose d’une très grande surface exploitable pour les artistes. On ne peut pas trouver des bâtiments industriels comme celui-ci dans la Presqu’île », explique Cart’1. A l’intérieur de l’enceinte, plusieurs événements se succéderont chaque jour : performances de peinture et sculptures en live, réalisation de fresques, ateliers et animations pour le public, conférences, expositions ou encore pop-up store. Sur les façades de la Halle, ce sont deux artistes renommés : Satr (Chine) et Bordalo 2 (Portugal) qui interviendront en créant deux immenses fresques sur un même sujet : les animaux. En dehors de Lyon 7, la Confluence ne va pas échapper au passage des street artistes. L’autopont de Perrache va devenir le support d’une œuvre monumentale pendant près d’un mois. Une fresque de 100 mètres de long réalisée sur les piles de la passerelle, par le duo d’artistes réunionnais Kid Kréol et Boogie. Le chantier artistique devrait s’achever à la fin du festival.

Du côté des artistes locaux, une trentaine de personnes de la région ont été conviées, soit 50% de la programmation. Une chance pour les débutants de pouvoir émerger et exposer leurs œuvres. Parmi eux, certains sont déjà populaires dans la capitale des Gaules. C’est notamment le cas de Droit dans le mur dont on peut observer les œuvres en se baladant sur les pentes de la Croix-Rousse ou encore Ememem qui s’occupe de boucher, notamment à Lyon, les nids-de-poule ou autres dégradations de la chaussée par des carreaux de faïences colorés.

Célia Demolis

Prix : 4 euros et gratuit pour les moins de 12 ans.

Date : du 3 au 12 mai 2019

Horaires :  de 10 à 18 heures en semaine et de 10 à 22 heures les vendredis et samedis

Adresse : Halle Debourg, 45 avenue Debourg, Lyon 7e

Budget : Financé à 80% par des acteurs publics

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires sur Peinture Fraîche, le festival street art lyonnais