Médipôle de Villeurbanne : la fin des travaux

Publié le 26/11/2018

Situé à l’Est de Villeurbanne, le Médipôle ouvrira en janvier 2019.  

40 000 admissions en urgence, 250 000 consultations, 40 000 dialyses, 2800 naissances : ces quelques chiffres résument l’activité annuelle attendue au sein du Médipôle de Villeurbanne, qui va ouvrir au 2 janvier, au bord du périphérique Laurent-Bonnevay (secteur Grandclément). Ce lundi avait lieu la cérémonie officielle de remise des clés qui matérialise la fin des travaux. Ce complexe hospitalier de 60 000 m2 dessiné par Sud architecte signe le rapprochement de Capio et Resamut, et remplace plusieurs établissements vieillissants (cliniques du Tonkin, les Ormes, la Fougeraie, le Grand Large…). Chaque acteur conservera ses spécialités, jouant la complémentarité : urgence, médecine, maternité, pédiatrie et soins de santé pour Resamut, chirurgie, dialyse et réanimation pour Capio. Même le logiciel sera commun. Le projet aura coûté 156 millions d’euros.

Desservi par le tramway T3 et le C3, le Médipôle  disposera de 746 lits au total (soit une économie de 167 par rapport à la somme des cliniques existantes) et de 28 blocs opératoires. L’établissement comptera aussi une crèche inter-entreprises et une halte-garderie pour les enfants des patients. Des consultations auront toujours lieu à Décines, pour les patients de la clinique du Grand Large, au sein du parc OL. De même, ceux du Tonkin disposeront d’une maison médicale en cours de construction, rue Léon Blum, en face du Médipôle.

 

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires sur Médipôle de Villeurbanne : la fin des travaux