Part-Dieu : six chantiers en cours

Publié le 30/08/2018

Gare, centre commercial, logements Sky Avenue, place de Francfort… le quartier poursuit sa mutation. Faisons le point sur les avancées.

Un exemple emblématique de reconstruction de la ville sur elle-même. A l’occasion de la rentrée, le président de la Métropole, David Kimelfeld, et le maire de Lyon, Georges Kepenekian, ont invité les journalistes à visiter les chantiers de la Part-Dieu. Le cœur économique connait une phase intense de travaux et de métamorphose.

La gare

Le hall dispose d’une extension provisoire : le préau qui protège les voyageurs des travaux commencés sur la façade. Les deux bâtiments l’Horloge et l’Orient sont en train d’être grignotés. Les deux hôtels Novotel et Athéna devraient commencer à l’être en octobre. Mi-2019, le site sera vierge pour recevoir la futur tour To-Lyon. D’ici là, l’entrée dans la gare se fera par le sud et les travaux se reporteront sur la partie nord. A terme, le hall sera un peu dégagé par la billeterie qui passera dans la galerie Béraudier, entre les voies ferrées et la future tour. Les travaux de la voie L ont été lancés.

Centre commercial Part-Dieu transfiguré

Le parking 3000 démoli, le centre commercial poursuit sa métamorphose. La nouvelle entrée côté Servient préfigure d’une future grande ouverture. Trois escaliers monumentaux conduiront sur le toit où un espace public de taille de la place des Terreaux sera aménagé, avec une vingtaine de brasseries et restaurants et le nouveau complexe cinéma de 18 salles. A l’intérieur de la galerie marchande, parmi les nouveautés, le food hall où il sera possible de goûter la cuisine d’une quinzaine d’apprentis chefs (sur le modèle de la Commune à Gerland) et le mail premium qui concentrera une offre haut-de-gamme. Ainsi la Part-Dieu passera-t-elle devant les Quatre-temps à la Défense pour s’affirmer comme le premier centre français. Et, dit-on, le premier urbain d’Europe. La façade du complexe sera repeinte, et ses entrées feront l’objet d’un traitement particulier, vitrées, avec « une évaporation progressive du béton ». L’ensemble sera terminé en avril 2020.

Lire aussi : Une nouvelle entrée au centre commercial de la Part-Dieu 

Place de Francfort : inauguration proche

Elle est la première à voir le bout des travaux : la place de Francfort sera livrée en octobre. Elle compte 11 quais recevant les cars de la SNCF et du département de l’Isère. Le nouvel espace a gagné 93 arbres et, réchauffement climatique oblige, un revêtement qui capturerait moins la chaleur et des joints poreux qui laisseraient passer l’eau de pluie. Au bout de la place, la rue Flandin va passer en double sens pendant toute la durée des chantiers de la Part-Dieu.

Trémie Vivier-Merle allongée

Alors que les trémies de la rue Garibaldi ont été comblées, celle-ci va être prolongée de 118 mètres, jusqu’à l’intersection avec la rue Paul-Bert. Objectif : libérer un espace semi-piéton en surface, agrandissant la place Béraudier. Et loger une bretelle routière en sous-sol pour desservir le futur parking de quatre niveaux qui sera adossée à la tour To-Lyon.

Lire aussi : « Vivier Merle coupé »

Logements : Sky Avenue bientôt habité

1600 nouveaux logements sont en passe d’être construits dans le cœur de la Part-Dieu. Sky avenue (218 appartements), bâti par Bouygues, sera inauguré début 2019. Ninkasi viendra y ouvrir la 17e brasserie, qui cherchait depuis longtemps à s’établir à la Part-Dieu. Une crèche de 36 berceaux est relocalisée. A l’arrière des nouvelles constructions, un jardin, espace public de journée, est préservé, coiffé par ses platanes ancestraux. Après Sky Avenue et Bricks, c’est Emergence Lafayette (139 appartements) qui est lancé, à l’angle de la rue Villette et du cours Lafayette.

Une centrale du réseau froid

Le réseau chaleur de la Métropole continue de s’étendre, tout comme le réseau froid, ambitionnant d’être multipliés par deux d’ici à 2030. Une nouvelle centrale Monton-Duvernet (vers la rue éponyme) est en train d’être construite, pour alimenter Sky56 et Silex notamment. Originalité : elle est enterrée, à 13 mètres de profondeur, sous la nappe phréatique, produisant une eau entre 3 et 10°C. Elle est alimentée par les infiltrations des parkings du fait des nappes environnantes. Cette eau pourra même être stockée sous forme de glace pour être restituée l’été.

Lire aussi : « La part-Dieu 2023 en images »

 

 

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires sur Part-Dieu : six chantiers en cours

  • blowup dit :

    Avant même cette nouvelle rénovation, le CC Part-Dieu est nettement plus agréable à parcourir que le CC des Quatre-temps à la Défense, éclairé comme un stade de football sans ouverture naturelle.

  • soro dit :

    En effet, on constate bien la présence de 6 chantiers à la Part-Dieu. On en recueille en premier les poussières sur tout le 3° et 6° arrondissement.

  • soro dit :

    Pourquoi certains chantiers rapidement mené, perdure dans des finitions interminables, par exemples: place de Francfort, cours Lafayette ligne C3…

  • Bernard dit :

    Grands projet / Part Dieu : 6 projets en cours
    Bonjour,
    à quoi sert d’aller vite si on recasse peu après ?
    – Crs Lafayette, l’eau de pluie ne s’évacue pas et forme de grandes flaques => chaussée à reprendre.
    – Place de Francfort : les arbres prospèreront-ils avec tant de ciment et de pavés ? Beaucoup risquent de crever (mais peut être ai-je mauvais esprit… )