Plan presqu’île: c’est (enfin) parti

Publié le 23/03/2018

Des Terreaux à la rue Victor-Hugo, on parle de l’embellissement du coeur de ville depuis des années. Cette fois, ça y est: les travaux préparatoires commencent. L’ensemble devrait être achevé fin 2020. 

L’ouverture de l’Hôtel-Dieu fin avril et le renouveau tant attendu du quartier Grôlée ont servi de catalyseur. La réfection des espaces publics vieillissants de la presqu’île va démarrer.

Du nord au sud, on commence par la place Chardonnet. Le stationnement n’y sera que partiellement maintenu, et la qualité paysagère préservée, afin d’améliorer la qualité d’usage des habitants. Travaux prévus de mai à septembre 2019.

Place des Terreaux, après les interventions urgentes, place aux gros travaux. L’ensemble des revêtements de sol vont être repris et une ligne de 15 micro‐fontaines entre l’hôtel-de-ville et la Galerie des Terreaux va être créée à la place des 69 existantes. Les terrasses des établissements alentours seront mises en valeur. Travaux prévus de novembre 2018 à novembre 2019.

Place de la Comédie et rue Joseph-Serlin, les aménagements disparates vont laisser place à un ensemble piéton plus cohérent. Travaux d’avril à novembre 2019.

Places Tolozan et Louis-Pradel, après le remplacement des dalles dégradées, le retour à l’aménagement d’origine est programmé d’avril à novembre 2019 avant une déqualification plus complète durant le prochain mandat intégrant la rue du Puit Gaillot.

 

Rue de la République, les réparations au sol vont se prolonger d’avril 2019 à février 2020.

Rue Victor Hugo, la réfection des sols va être effectuée d’avril 2019 à septembre 2020 avec un revêtement en granit clair et des plantations sur les rues perpendiculaires.

La place Ampère va être réanimée d’octobre 2018 à décembre 2019 en créant un nouveau poumon vert et un miroir d’eau.

Plus globalement, les équipements de sécurisation des espaces publics aujourd’hui testés vont petit à petit prendre une forme pérenne. L’ensemble des travaux est estimé à 27 millions d’euros.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires sur Plan presqu’île: c’est (enfin) parti

  • Antoine dit :

    Pour ce qui de la place des Terreaux, faire passer toutes les 10′ les C3, trolleybus articulés de 17 tonnes + passagers ! est une aberration technique. Aucun revêtement ne résiste à un tel matraquage. Sans compter les vibration sur les dalles avoisinantes.