Pollution : la Métropole de Lyon agira… en 2017

Publié le 08/12/2016

Vendredi, Lyon passe, pour la première fois de son histoire, en dispositif de circulation alternée (lire ici). En cause, un épisode de pollution aux particules fines, avec une dépassement du seuil de 80 µg/m³. Air Rhône-Alpes a jugé « mauvaise » la qualité de l’air de ce jeudi.

Soucieuse de ne pas se montrer à la traine, la Métropole de Lyon a organisé ce jeudi une conférence de presse. Elle a notamment annoncé une prime « de l’ordre de 1 000 € » qui sera versée dès 2017 à toute personne souhaitant remplacer son vieux poêle au bois ou sa cheminée à foyer ouvert (sous condition de ressources). Un équipement non performant émet 30 fois plus de particules fines qu’un foyer labélisé « Flamme verte ». « Aujourd’hui, 8% des habitants de la Métropole utilisent un chauffage individuel bois, générant plus de la moitié (52%) de la pollution constatée« , souligne le Grand Lyon.

La mesure était dans les tuyaux, depuis que la collectivité a été retenue dans le dispositif « Ville respirable » visant à atteindre en 5 ans les normes européennes. Une telle prime a été mise en place l’an dernier à Grenoble, autre lauréate, et Lyon apparaissait en retrait par rapport à d’autres villes. L’agglomération confirme vouloir s’engager dans la création d’une zone à faibles émissions « dans laquelle des restrictions d’accès seront appliquées progressivement pour les véhicules les plus anciens et les plus polluants« . Sont ciblés les poids lourds et les véhicules utilitaires les plus polluants. Le périmètre concerné par cette mesure sera déterminé au cours de la concertation qui va débuter au mois de janvier 2017.

Gérard Collomb souligne les actions engagées en faveur des transports collectifs et sa volonté d’obtenir le déclassement de l’autoroute A6/A7 à l’intérieur du territoire métropolitain.

 

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires sur Pollution : la Métropole de Lyon agira… en 2017