Immobilier tertiaire à Lyon : un « véritable rebond »

Publié le 15/01/2022

« Le ciel s’est éclairci ». Pour Stéphane Jullien, directeur département bureaux chez JLL Lyon, l’immobilier tertiaire a retrouvé des couleurs en 2021, avec une demande placée en hausse de 33% sur un an, à 291 965 m2. L’indicateur agrège les nouvelles transactions et locations de bureaux pour utilisateurs. La Métropole dépasse ainsi sa moyenne décennale (281 000 m2) sans retrouver son record de 2019 (454008 m2). Il s’agit, selon l’expert, d’un « véritable rebond». Ces chiffres émanent du bilan annuel établi par la Fnaim Entreprises.

78% des prises à bail concernent des projets de moins de 500 m2, 2% des projets de plus de 5000 m2. Parmi eux, les trois plus gros deals sont l’EM Lyon à Gerland (28380 m2), Ionis (éducation) dans les anciens locaux de Bayer à Gorge de Loup (18242 m2) et Edvance (EDF) aux Jardins du Lou à Gerland (13331 m2). Il est à noter « un recentrage sur Lyon et Villeurbanne » qui concentrent 80% des nouvelles surfaces. Gerland est une fois de plus leader (22%), devant la Part-Dieu (13%) – le quartier d’affaires en pénurie d’offres – et Villeurbanne (12%). Quant aux prix, ils repartent à la hausse après une année de fléchissement, à 224 euros par m2 et par an dans le neuf et 199 euros pour la seconde main.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires sur Immobilier tertiaire à Lyon : un « véritable rebond »