La Métropole bientôt à la Maas ?

Publié le 22/11/2021

Mobility as a service (Maas) ou la mobilité à la carte se développe partout dans le monde par le biais d’applications combinant un calculateur d’itinéraire multimodal en temps réel, des infos trafics, l’accès aux transports en commun, à l’autopartage, au covoiturage, aux taxis et autres vélos avec une facture unique.

En matière de Maas (Mobility as a service), Lyon c’est un petit peu la banlieue de Saint-Etienne. Jean-Charles Kohlhaas, le vice-président de la Métropole aux transports, le reconnait volontiers. Il faut dire qu’en ayant lancé Moovizy en 2016, l’agglomération stéphanoise fait figure de pionnier français.

Alors que l’extension de la zone à faibles émissions (ZFE) aux particuliers se profile d’ici la fin du mandat, Jean-Charles Kohlhaas entend bien voir la Métropole se dotait d’une telle application mêlant transports en commun, vélo’v, autopartage, covoiturage, stationnement et infos trafics en temps réel dans les quatre à cinq ans. Et il ne s’agira pas d’une version améliorée d’Onlymoov mais d’une véritable nouveauté d’aide à la mobilité à la carte.

Tout comme Moovizy, elle s’appuiera sur le travail du Syndicat des mobilités des territoires de l’aire métropolitaine lyonnaise (SMT AML). Avec son référentiel  actualisé nommé Multitud’4, le syndicat rassemble les données et les rend exploitables par tous pour 3,7 millions d’habitants à 50 km autour de Lyon et Saint-Etienne. Soit au total aujourd’hui 121 gares TER et 900 trains quotidiens, 272 lignes urbaines. L’élargissement de l’offre au 1er janvier 2022 va permettre de totaliser des horaires sur 14 600 points d’arrêt de 1 600 lignes de transport public. S’y ajouteront des informations en temps réel dur 460 stations de vélos en libre service, 38 parking, 45 parcs-relais et 39 stations d’autopartage ainsi que 105 véhicules en free-floating.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires sur La Métropole bientôt à la Maas ?