La Mache lance son projet du siècle

Publié le 01/10/2021

« Les entreprises manquent de compétence pour développer leurs activités ». On croirait entendre Jean Castex, Elisabeth Borne ou Geoffroy Roux de Bézieux. Il s’agit en réalité de propos tenus par le père La Mache, au sortir de la Première guerre mondiale, quand il fonda l’école en 1920. Un peu plus de cent ans plus tard, l’établissement privé qui forme aux métiers de l’industrie et du bâtiment s’agrandit, à la faveur d’un projet de 20 millions d’euros. L’investissement a été rendu possible par l’intervention de mécènes et une subvention de la Région.

Ce jeudi avait lieu la pose de la première pierre (en réalité le chantier est bien avancé, mais la cérémonie avait été reportée par l’un des confinements). Il s’agit notamment d’un nouveau bâtiment de 6500 m2,  le long du boulevard Jean XXIII (vers le Bachut). Il offrira une entrée principale digne de ce nom à l’école, ainsi qu’un showroom. Au-dessus des salles de classe, trois fablabs, une résidence étudiante de 71 logements (qui complète l’internat pour les mineurs) et, au sommet, une salle de conférence avec terrasse. A l’arrière, les espaces extérieurs seront repris et végétalisés. Le chantier est piloté par Sud Architectes et l’entreprise Fontanel. De son côté, Vicat souligne que le béton employé est bas carbone, émettant 30% de moins de CO2.

Si la Mâche réussit à attirer de nouveaux mécènes, les locaux existants seront réhabilités, modernisés. Ce projet devrait permettre à l’école, spécialisée en mécanique, soudage-chaudronnerie, électro-technique et travail du bois, de passer de 1200 à 1500 jeunes. Parmi les nouvelles formations, l’une sur la cybersécurité industrielle.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires sur La Mache lance son projet du siècle