Métro B : le tunnelier dans la dernière ligne droite

Publié le 18/03/2021

Photos Pierre-Antoine Pluquet

Après être parti de Saint-Genis-Laval en novembre 2019 et avoir déjà parcouru 1 955 mètres, Coline – c’est le nom du tunnelier – est arrivée à la station Oullins-centre le 6 mars. Il lui reste environ 400 mètres à  parcourir pour atteindre son « terminus » – le puits d’Orsel – à proximité de la gare d’Oullins avant de rebrousser chemin pour être démonté. A raison d’une moyenne de dix mètres par jour, le but devrait être atteint fin mai par cette machine de 122 mètres de long.

Place Anatole-France, la station Oullins-centre se situe à 23 mètres de profondeur. Outre un premier pallier technique, elle disposera de trois niveaux : la salle de billetique, une mezzanine et les quais. Les poteaux qui resteront en béton brut sont d’ores et déjà visibles dans leur forme définitive. Des faux plafonds en chêne répondront aux pierres sombres qui formeront le sol. La station doit accueillir 24 000 voyageurs par jour.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires sur Métro B : le tunnelier dans la dernière ligne droite