Faire rimer sanitaire et convivialité

Publié le 16/07/2020

Fermob, le fabricant français de mobilier d’extérieur, a planché sur Be Safe, une gamme d’objets permettant aux restaurateurs de s’adapter à la distance physique et aux gestes barrières tout en conservant un côté ludique.

La crise sanitaire peut aussi être l’occasion de stimuler la créativité. Les restaurants – lieux de convivialité et de proximité par excellence – sont obligés de se réinventer pour concilier plaisirs gustatifs et gestes barrières. Afin d’y contribuer, Fermob – le fabricant français de mobilier d’extérieur – vient de lancer Be Safe.

« Coucou Gel ou Abelio ne sont pas des gadgets mais des objets qui protègent pour instaurer la confiance tout en gardant le côté convivial du matériel et non un côté hospitalier« , a expliqué Bernard Reybier, le PDG de Fermob, lors de la conférence de presse de présentation.

Carte à scanner

Coucou Gel est un distributeur de gel hydroalcoolique en aluminium coloré fonctionnant avec une pédale qui se veut à la fois ludique et poétique. Quant à Abelio, il s’agit d’un séparateur de tables en forme d’arbre qui permet de protéger les convives de part et d’autres y compris avec une distance minimale. La paroi en plexiglass transparent repose sur un pied en acier noir. Pesant 27 kilos, l’ensemble mobile doit néanmoins résister au vent en terrasse. L’usage peut même être envisagé au-delà des gestes barrières en créant des cocons et un peu d’intimité pour chaque table.

Fermob propose également aux restaurateurs de digitaliser la traditionnelle carte – plus très en vogue pour des raisons sanitaires évidentes – et de la remplacer par un QR code que le client scanne afin d’avoir accès aux menus sur son smartphone sans wifi, sans appli et sans contact. Et Bernard Reybier de conclure  : « L’intention est de mettre en place ces mesures de façon joyeuse, avec le sens de l’esthétique et en parfaite cohérence avec chaque lieu« .

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires sur Faire rimer sanitaire et convivialité