Déconfinement : Vénissieux se met à l’urbanisme tactique

Publié le 10/06/2020

La commune met en place, à compter du 11 juin, une « zone de rencontre » dans son centre-ville, abaissant les vitesses pour donner la priorité aux piétons. 

Il n’y en a pas que pour Lyon. Vénissieux s’inscrit dans le plan d’urbanisme tactique lancé par la Métropole pour mettre en place une « zone de rencontre » dans son centre historique, aux alentours de la place Sublet. La zone de rencontre, c’est une vitesse automobile réduite à 20 km/h où piétons et vélos ont la priorité partout, y compris sur la chaussée qui devient ainsi un espace de partage. Ce qui s’inscrit directement dans la nécessité de distanciation physique post déconfinement. Une évaluation de ce projet expérimental de circulation apaisée est prévue en septembre avec les commerçants et les associations.

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires sur Déconfinement : Vénissieux se met à l’urbanisme tactique