Le Velo’v passe à l’électricité

Publié le 22/01/2020

Dans la nuit du 19 au 20 février 2 500 e-Velo’v – soit la moitié du parc – vont être déployés. Pour bénéficier d’une batterie portative personnelle, il faudra s’acquitter d’un abonnement mensuel de sept euros supplémentaires.

Vous enclenchez la batterie à peine plus grosse qu’un chargeur externe de téléphone dans le panier à l’avant du guidon. La lumière s’allume. Les leds vous indiquent le niveau de charge et c’est parti. Certes, vous devez toujours pédaler mais avec l’e-Velo’v c’est tout de suite plus facile. Cette alimentation de 530 g pour le moteur situé sur le moyeu avant donne une aide qui se veut à la fois souple et progressive afin de permettre aux néophytes de se mettre au vélo à assistance électrique par ce biais. Une batterie pleine, chargée en deux heures, peut vous accompagner ainsi sur 8 à 10 km. Rien de tel pour aller de la presqu’île à la mairie de Caluire ou pour monter à Fourvière un petit peu moins difficilement. Outre le relief et un allongement des distances parcourues, il s’agit aussi de permettre l’utilisation des engins par des personnes (plus) âgées.

Le 20 février au matin, 2 500 e-Velo’v seront ainsi disponibles pour les usagers. Soit le plus important parc hybride au monde qui représentera 50  % des engins déployés dans l’agglomération. Pour les reconnaitre par rapport aux autres ? Un logo à l’arrière et le panier avant qui est différent. Sans oublier le poids. Car si les e-Velo’v sont hybrides et peuvent être utilisés soit avec assistance, soit sans, ils pèsent 2,5 kilos de plus… c’est-à-dire le poids des anciens Velo’v.

18 000 abonnés escomptés en quinze mois

5 000 batteries seront dans un premier temps disponibles contre un abonnement supplémentaire mensuel de sept euros – ainsi qu’une caution de 150 euros pour la batterie et le chargeur – mais JC Decaux escompte 18 000 abonnés dans quinze mois.

L’oubli et le vol ? Si vous laissez le Vélo’v avec la batterie, vous recevez dans les dix secondes une notification sur votre portable. Par ailleurs, un numéro de série permet de bloquer son utilisation en cas de déclaration de vol.

Les usagers pourront tester le e-Velo’v durant un mois et commander une batterie avant leur déploiement le 20 février soit avec l’application « Velo’v officiel », soit lors d’opérations de démonstration communiquées sur les réseaux sociaux et en station. Voici les prochaines programmées :

Jeudi 23 janvier de 8h à 10h (stations Antonin Poncet et Mairie de Villeurbanne) et de 11h30 à 14h30 (stations Mairie du 4e et Jean Jaurès)

Vendredi 24 janvier de 8h à 10h (stations Mairie du 9e et Charpennes) et de 11h30 à 14h30 (stations Caluire-Gare de cuire et Musée Africain)

Samedi 25 janvier de 9h à 11h (stations Porte des Enfants du Rhône et Augagneur/Fosse aux Ours) et de 13h à 15h (stations Antonin Poncet et Mairie du 4e)

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires sur Le Velo’v passe à l’électricité