Tertiaire : Arioste prend de la hauteur

Publié le 23/09/2019

Si l’opération de rénovation-surélévation conduite par le promoteur à Bron peut sembler « banale », Marc Pigeroulet entend bien faire de ce chantier un laboratoire pour de futures acquisitions.

« Pour nous, il s’agit d’affirmer notre différence« , explique le président d’Arioste en présentant le « nouveau » bâtiment, rénové et surélevé, dans le parc d’activité du Chêne à Bron. L’étage ajouté « avec sa trame et son code couleur, sublime le bâti« , détaille Marc Pigeroulet. Le promoteur a acheté un bâtiment mono-utilisateur datant de 2000 avec une surface de 3 200 m2 pour livrer douze lots sur un total de 4 200 m2 auxquels s’ajoutent 500 m2 de terrasses végétaslisées.

La performance  ? Une surélévation en ossature bois – de moindre poids – issue de la filière sèche et donc réalisée en six mois, deux fois plus vite qu’un chantier classique, dans un site partiellement occupé. Donc le plus rapide et le moins nuisible possible. Cette surélévation éco-responsable permettant d’amortir l’économie du chantier. Le nouvel étage offrant évidemment une isolation à celui existant, ce qui permet d’avoir un bâtiment basse consommation et bas carbone.

Au-delà de cette opération, il s’agissait de tester des méthodes reproductibles avec la même équipe (Marc Campesi et Diagonale Concept) pour permettre de les utiliser sur d’autres projets. Marc Pigeroulet ayant déjà quelques bâtiments en vue sur lesquels pratiquer ainsi.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires sur Tertiaire : Arioste prend de la hauteur