La Métropole fait sortir les collèges de terre

Publié le 03/09/2019

Après l’ouverture de deux établissements en 2017, deux extensions sont au programme en cette rentrée scolaire en attendant trois nouvelles ouvertures d’ici 2023.

Les projections parlent d’elles-mêmes. Sur la période 2015-2020, la Métropole va compter plus de cinq mille collégiens supplémentaires. Cette tendance ajoutée au relatif retard d’équipement de l’agglomération pris par le conseil général dans la période précédente contraint le Grand Lyon à mettre les bouchées doubles.

En 2017,  le collège Alice-Guy (Lyon 8e), construit en quelques mois à partir de bâtiments modulaires, avait fait couler beaucoup d’encre. La même année ouvrait le collège Simone-Lagrange à Villeurbanne en lieu et place de Jean-Vilar. Aujourd’hui, deux extensions sont rentrées en fonction à Vénissieux : celle du collège Michelet (+ 180 élèves accueillis) et celle du collège Alain de Saint-Fons (+ 300 élèves). Toujours en bâtiments modulaires. Pour le second établissement, l’ensemble a été réalisé en quatre mois  : six semaines d’études et six semaines de fabrication afin d’ouvrir ces six classes supplémentaires à la rentrée. Un bâtiment à la RT 2015 avec climatisation réversible parti pour cinquante ans aux dires du constructeur (Cougnaud) avec possibilité de le mettre en R+2.

« Au rythme de la croissance des effectifs, on n’a pas bien le choix, il faut aller vite », explique Eric Desbos, l’élu en charge du secondaire au Grand Lyon. C’est ainsi qu’outre la troisième extension du collège Clémenceau (Lyon 7e) en janvier 2020 vont ouvrir trois nouveaux établissements. Deux en 2021 à Saint-Priest et au Pré-Gaudry (Lyon 7e) et un à Villeurbanne en 2023. Seul ce dernier étant bâti en méthode traditionnelle, au grand dam des architectes. Sachant que des études sont d’ores et déjà en cours pour un nouveau collège Alain à Vénissieux / Saint-Fons et un autre établissement à Albigny-sur-Saône.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires sur La Métropole fait sortir les collèges de terre