Roanne recrute (toujours) à Lyon

Publié le 19/06/2019

3 700 emplois sont à pourvoir dans les 18 mois dont 1 106 maintenant 

400 emplois de téléconseillers commerce chez Sfam, 81 chez Nexter dont près de la moitié pour des postes d’encadrement, une quarantaine chez Point P, Valentin Traiteur, AC Environnement ou Sopra Steria  : les offres dans le Roannais ne manquent pas. Pôle Emploi a ainsi comptabilisé 3 748 intentions de recrutement exprimées par les employeurs locaux en 2019 contre 2 800 en 2014. 29  % de celles-ci se situant dans le secteur des services, devant la santé (14   %). Le nombre de demandeurs d’emplois dans le Roannais est ainsi en baisse de 2,4  % là où il augmente de 0,1 dans la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Le potentiel de recrutement diminuant, il s’agit désormais d’orienter les demandeurs restant vers ces emplois – notamment via des formations – et désormais d’aller chercher des recrues en dehors du territoire. Un an après une première édition, les décideurs locaux sont donc venus démarcher à Lyon le 18 juin sous la bannière « Roanne tout simplement ». L’Apec (association pour l’emploi des cadres), organise un job dating le 11 juillet sur le même thème. Pôle Emploi propose de son côté un accompagnement renforcé des conjoints de nouveaux arrivants dans leurs recherches.

Si les entreprises assurent chercher à s’aligner sur les rémunérations lyonnaises, les atouts mis en avant sont également la proximité retrouvée avec Lyon grâce à l’autoroute qui met les deux villes à 45 mn et les prix de l’immobilier qui font de fait gagner du pouvoir d’achat. Le maire et président de l’agglomération, Yves Nicolin, envisage même une nouvelle campagne de promotion sur le thème « loger dans un cinq étoiles pour le prix d’un deux étoiles ».

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires sur Roanne recrute (toujours) à Lyon