Immobilier ancien : les prix en hausse de 10% à Lyon

Publié le 13/03/2019

L’année 2018 aura été un très bon cru pour l’immobilier ancien. Ce mardi, la Chambre des Notaires a livré les dernières  statistiques du marché du Rhône en 2018. Et le bilan s’avère positif. Sur les 12 derniers mois, 970 000 transactions ont été enregistrées, soit un niveau quasiment identique à l’année record de 2017. Cette année, la demande de logements restera élevée, bien qu’une baisse du volume des ventes devrait s’observer par rapport à 2017 et 2018. En perspective également la raréfaction de logements neufs disponibles qui perdurera probablement en 2020.

Des prix de vente qui ne cessent de grimper

En augmentation dans le Rhône, le prix au m² médian s’élève à 4450 € (+4,4%) pour les appartements neufs et 2990 € (+4,8%) pour les appartements anciens. A Lyon, dans la même catégorie, le prix atteint 3910 €, soit une hausse de près de 10% par rapport à l’an passé. Hors Paris, Bordeaux est la seule préfecture à avoir devancé Lyon en enregistrant un prix de 4230€ au m² médian. Quant aux arrondissements, le IIe et le VIe restent les plus chers du marché avec un prix médian supérieur à 5000€, suivi du Ier arrondissement (4520€). Seul Lyon 8e se situe en dessous de la barre des 3000 € avec 2980 €. Une hausse des prix est encore à envisager pour l’année 2019.

Cëlia Demolis

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires sur Immobilier ancien : les prix en hausse de 10% à Lyon