Hydroliennes fluviales  : une première mondiale bien arrosée

Publié le 22/12/2018

Amarrée dans le lit du Rhône entre les parcs de Saint-Clair et de la Feyssine, cette ferme hydrolienne a été inaugurée ce vendredi sous une pluie battante.

Une députée, deux sénateurs, un maire, une président de Métropole et un premier vice-président de la Région : l’aréopage était à la hauteur de l’évènement ce vendredi à Caluire. Centre des attentions : l’inauguration de quatre hydroliennes fluviales dans le Rhône qui constituent la première ferme mondiale du genre.

Dotés d’une technologie de rupture – dite à flux transverse à double axe vertical – ces hydroliennes produisent en continue en utilisant la vitesse du courant, ne nécessitent pas de génie civil ni de passe à poisson, n’occasionnent guère de pollution visuelle ou sonore, leur maintenance est aisée et elles sont désormais reliées au réseau électrique. Leur puissance est de 320 Kw, soit l’équivalent de la consommation annuelle de 500 foyers hors chauffage.

Lancé par Voies navigables de France (VNF), le projet est porté  HydroQuest, Hydrowatt et le chantier naval CMN. Il est cofinancé par des fonds européens et soutenu par la Métropole et la ville de Caluire.

39 hydroliennes du même type devraient être installées en amont, dans l’Ain, pour le compte de CNR l’an prochain.

Pierre-Antoine Pluquet

Pierre-Antoine Pluquet

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires sur Hydroliennes fluviales  : une première mondiale bien arrosée