Le Campus Région du numérique ouvrira à la rentrée 2020

Publié le 13/11/2018

Le projet a été dévoilé en grande pompe hier sur le site de l’ancien siège du conseil régional qui va désormais accueillir le nouveau campus.

Le Campus Région du numérique aura bientôt un toit. Installé depuis la rentrée dernière dans l’immeuble King Charles à la Confluence – juste en face de l’hôtel de Région – il va pouvoir prendre ses quartiers « définitifs » à Charbonnières lors de la rentrée 2020. Et le toit qu’il va l’abriter culminera à 20 mètres de hauteur avec au-dessus des panneaux photovoltaïques. L’Agora, puisque tel est son nom, sera « un bâtiment léger mais le lieu de rencontre et le centre de mobilisation du projet », selon les mots de son architecte Jean-Michel Wilmotte.  Ce « cube vitré » accueillera la cafétéria, les espaces de détente et de coworking.

L’Agora et sa toiture à 20 mètres de haut.

 

Sur un site de 11 hectares, avec trois bâtiments réhabilités ou construits, 10 000 m2 de surfaces utiles seront proposés dans un premier temps pour un investissement de 30 millions d’euros. Il est envisagé de monter à 50 000 m2 dans un futur pour le moment indéterminé. Dans un parc de trois hectares, ce sera évidemment un campus « nature » où la circulation des véhicules sera limitée.

Formation – avec sept écoles résidentes -, pôles, cluster, partenaires et « usine de recherche et d’innovation » pour laquelle un appel à manifestation d’intérêt est lancé prendront place sur le site. L’objectif est d’en faire un « campus à l’américaine » telle une « silicon valley européenne ». Si l’environnement s’y prête évidemment, la limite pourrait être qu’aux Etats-Unis, ce type de campus est une véritable ville dans la ville avec ses commerces et ses infrastructures sportives ou culturelles.

Gérald Eymard, le maire de Charbonnières qui imagine déjà sa commune passer de « ville thermale » à « ville digitale » souhaite voir la Métropole requalifier la route de Paris – qui passe devant le site – comme une pénétrante d’agglomération qui sera en connexion avec le futur Anneau des sciences. Il espère que les études vont commencer début 2019 pour un résultat dans l’année et un chantier lancé dès le début du prochain mandat en 2020. Histoire que les 12 km qui séparent la commune de Lyon ne soient plus bondés comme à certaines heures aujourd’hui. Un tram-train sur la ligne Saint-Paul / Lozanne étant l’autre option favorisant l’accessibilité du site qui est un des gages de la réussite du campus.

Le futur bâtiment Amphitryon

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires sur Le Campus Région du numérique ouvrira à la rentrée 2020