Photo de Jérôme Chion

Tramway T6 : c’est aussi « une ligne verte »

Publié le 07/09/2018

Attendue pour la fin 2019, la nouvelle ligne de tramway disposera de 70% de surfaces engazonnées. Le tiers du tracé devrait être achevé en janvier, notamment la portion Laennec/Rockfeller. 

La réouverture de l’avenue Rockfeller entre Bron et Grange-Blanche depuis le 31 août (avec, parait-il, 15 jours d’avance) signe l’avancée des travaux de la nouvelle ligne T6 (Debourg/Hôpitaux Est) qui devrait être en fonctionnement à la fin 2019. Le tiers du tracé devrait être finalisé au début de l’année 2019 – par exemple le tronçon entre Laennec et Rockfeller. Le Sytral s’engage à maintenir, partout, au moins un sens de circulation automobile, et deux si la largeur de la chaussée le permet.

Lors d’une visite de chantier, Fouziya Bouzerda, présidente du Sytral, a insisté sur l’importance de cette rocade de transport en commun qui reliera les Hôpitaux Est à Gerland en 21 minutes. Longue de 6,7 km, elle sera connectée à T1, T2, T4, T5 et aux métros B et D. Parmi ses 14 stations, Moulin à Vent, Beauvisage, Mermoz Pinel et Vinatier. Pour autant T6 n’apparaît pas comme un axe majeur de transport en commun, visant 24 000 voyageurs / jour en 2030, soit moins que T3 aujourd’hui (37 000) et loin de T1 (93 000) et T2 (87 000). Elle n’en reste pas moins utile pour requalifier des quartiers défavorisés (Etats-Unis, Mermoz). 70% de son parcours se fait sur rails engazonnés, fait valoir le Sytral, qui y voit une « ligne verte » pour le 8e arrondissement. Cette végétalisation est utile, tant pour lutter contre les îlots de chaleur, l’imperméabilisation des sols que pour réduire les nuisances sonores. 650 arbres seront plantés sur son itinéraire.

+  30% de capacité pour T4, +15% pour T1 et T2

Pour répondre à l’augmentation de 80% de la fréquentation du tramway depuis 2009, le Sytral engage un plan d’investissements de 60 millions d’euros; « Capacité tramway ». Il s’agit de l’achat de 18 nouvelles rames Citadis longues de 43 mètres injectées sur T4, qui gagnera ainsi 30% de capacité (sept rames en septembre 2018, 11 rames fin 2019). Les véhicules actuels de 32 mètres seront basculés sur T1 et T2, améliorant de 15% leurs capacités respectives. Ces nouveaux trams peuvent accueillir jusqu’à 300 voyageurs – « soit l’équivalent de cinq bus » – dont 71 places assises. Les centres de maintenance de Saint-Priest et de Meyzieu sont par ailleurs agrandis.

Lire aussi « Renforcement des lignes T1, T2 et T4 »

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires sur Tramway T6 : c’est aussi « une ligne verte »