L’absence de nouveaux programmes fait baisser les loyers

Publié le 16/10/2017

Selon les dernières statistiques de l’Unis (Union des syndicats de l’immobilier), on constate une légère baisse dans les arrondissements lyonnais où l’on bâtit peu.

– 0,9% dans le 1er arrondissement, – 0,6% dans le 2e, – 0,1% dans le 4e… les loyers connaissent « une tendance baissière » dans certaines parties de Lyon d’après les derniers chiffres observés par l’Unis (Union des syndicats de l’immobilier). En cause selon son président rhodanien Patrick Lozano, le manque de nouveaux programmes dans certains secteurs mais aussi l’inquiétude des bailleurs. « A l’occasion d’une relocation certains propriétaires préfèrent baisser un peu leur loyer plutôt que de rénover le logement faute de certitude sur la rentabilité d’un tel investissement », explique-t-il. Avec un risque de non amélioration voire de dégradation du bien à la clé. Reste que tirés par le 7e et le 8e arrondissements, les loyers ont augmenté en moyenne de 2,1% en un an avec un prix au mètre carré de 13,1 euros.

A l’échelle de l’agglomération, on constate que la question des transports est de plus en plus prégnante quand on voit le dynamisme des communes desservies par des modes de transports en commun lourds (Oullins ou Bron) par rapport aux autres (Sainte-Foy-lès-Lyon, Tassin-la-Demi-Lune ou Francheville).

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires sur L’absence de nouveaux programmes fait baisser les loyers