@ Jérôme Chion

Le grand retour de la statue Bartholdi

Publié le 03/10/2017

On les avait quittés en juin 2016, on les retrouve plus impétueux que jamais : les quatre chevaux furieux de la fontaine Bartholdi sont revenus ce mardi place des Terreaux, ainsi qu’Amphitrite qui les conduit. Les uns et les autres ont bénéficié d’une restauration dans un atelier des Yvelines.

Une cure de jouvence de 3,6 millions d’euros qui a conduit un discret remodelage, un relèvement de la tête d’Amphitrite, une accentuation de l’anatomie athlétique des équidés et une patine noire qui devrait au fil du temps s’estomper. La statue de plomb qui pèse la bagatelle de 25 tonnes sera prête pour le 8 décembre, avec une remise en eau pour la fin novembre. Mais la mise en lumière ne sera achevée qu’en février.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires sur Le grand retour de la statue Bartholdi