Faut-il instaurer la gratuité des transports en commun en cas de pic de pollution ? La demande revient chaque fois que la qualité de l'air se dégrade, mais le Sytral s'y est toujours refusé... jusqu'à ce vendredi. Le conseil syndical a voté une délibération instaurant un ticket journée de 3 euros, valable en cas de mise en oeuvre de la circulation différenciée (le ticket 24 heures est de 5,60 euros). C'est un dispositif analogue à celui de la RATP qui a lancé un billet de 3,80 euros, valable sur l'ensemble du réseau francilien. Au passage, le Sytral retoque la gratuité : "Le bilan de ces expérimentation fait apparaître un coût extrêmement élevé, pour un effet très limité. Ainsi à Lyon le coût d'une journée de gratuité est estimé à 400 000 euros pour un jour fort, alors que les augmentations de trafic constatées ont été comprises entre 3% et 4%″. Dans une précédente estimation, un montant de 800 000 euros avait été avancé. Christophe Geourjon, conseiller métropolitain UDI, se félicite de l'adoption d'une "mesure symbolique″ qu'il demande depuis 2009. Il souhaite un tarif de 2 euros pour les voyageurs "bénéficiant d’un tarif spécifique (famille nombreuse, scolaire, étudiant)″.

TCL : bientôt un « ticket pollution » à 3 euros

Publié le 21/07/2017

Faut-il instaurer la gratuité des transports en commun en cas de pic de pollution ? La demande revient chaque fois que la qualité de l’air se dégrade, mais le Sytral s’y est toujours refusé… jusqu’à ce vendredi. Le conseil syndical a voté une délibération instaurant un ticket journée de 3 euros, valable en cas de mise en oeuvre de la circulation différenciée (le ticket 24 heures est de 5,60 euros). C’est un dispositif analogue à celui de la RATP qui a lancé un billet de 3,80 euros, valable sur l’ensemble du réseau francilien.

Au passage, le Sytral retoque la gratuité : « Le bilan de ces expérimentation fait apparaître un coût extrêmement élevé, pour un effet très limité. Ainsi à Lyon le coût d’une journée de gratuité est estimé à 400 000 euros pour un jour fort, alors que les augmentations de trafic constatées ont été comprises entre 3% et 4%″. Dans une précédente estimation, un montant de 800 000 euros avait été avancé. Christophe Geourjon, conseiller métropolitain UDI, se félicite de l’adoption d’une « mesure symbolique″ qu’il demande depuis 2009. Il souhaite un tarif de 2 euros pour les voyageurs « bénéficiant d’un tarif spécifique (famille nombreuse, scolaire, étudiant)″.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires sur TCL : bientôt un « ticket pollution » à 3 euros