Un programme d’habitat collaboratif à la Confluence

Publié le 13/06/2018

Après l’environnement, la mobilité, la santé, la Confluence s’attaque à l’innovation sociale, en initiant un programme d’habitat collaboratif. Plus cadrée que les projets coopératifs habituels, cette initiative vise à dédier un immeuble de 11 appartements à la co-construction. « L’idée est de créer les espaces communs en collaboration avec les futurs habitants de cet immeuble », résume Véronique Grojean, directrice de la coordination du projet Sollys chez Bouygues Immobilier. D’ici à la fin de l’année, les 11 foyers acquéreurs seront sélectionnés, d’une part sur leur niveau de revenus puisque ces logements dits abordables sont destinés à des primo-accédants, mais aussi et surtout sur leur « appétence pour vivre avec les autres ». Epaulés par le cabinet Pop Corn, ces acheteurs auront plus d’un an pour se réunir au moins une fois par mois et définir comment ils souhaitent équiper et organiser les parties communes de leur immeuble. « Il est important de monter ce type de projets car nous sentons une demande d’évolutivité forte en matière d’habitat », souligne Michel le Faou, vice-président de la Métropole en charge de l’urbanisme et de l’habitat. Ce programme qui s’inscrit dans l’îlot mixte Sollys développant plus de 30 000 m² devrait être livré fin 2021.
FS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires sur Un programme d’habitat collaboratif à la Confluence