Feu vert pour le rooftop du parking des Halles

Publié le 12/06/2018

Le tribunal administratif de Lyon a rejeté, le 7 juin dernier, le recours déposé par les riverains du parking des Halles qui contestaient le projet d’un toit terrasse avec buvette. 

Le toit du parking des Halles aurait dû  s’illuminer à l’automne 2017, drapé dans un ruban d’or. Lyon Parc Auto (LPA) avait conçu le projet d’un toit terrasse végétalisé, avec le concours de l’artiste Mengzhi Zheng en tandem avec l’architecte William Wilmotte. Outre un embellissement très net, il prévoyait l’installation d’une buvette d’une surface plancher de 18 m2 et 44 m2 de locaux dévolus aux sanitaires et au stockage.

Mais les riverains ne gouttaient guère cet aménagement, craignant notamment les nuisances sonores. Ils ont donc attaqué le permis délivré le 1er juillet 2016, faisant valoir que le contrat de bail de 1970 ne prévoyait pas un tel changement.  Les contestataires ont aussi mis en avant plusieurs arguments relatifs à la sécurité : risque d’incendie des arbres, risque de chute des arbres sur la voie publique, risque de glissade des personnes sur la voie publique, risque de difficultés d’évacuation des personnes en cas d’incendie, etc. La commission communale de sécurité et d’accessibilité avait cependant donné son aval, émettant des préconisations qui avaient été ensuite reprises dans le dossier et qui avaient donné lieu à un nouveau permis de construire, accordé le 3 mai 2017.

Dans sa décision du 7 juin 2018, le tribunal administratif a rejeté le recours.

 

Prendre l’air… sur un parking

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires sur Feu vert pour le rooftop du parking des Halles

  • Antoine dit :

    A l’aune de ce qui se passe sur le quai Augagneur depuis que les berges sont devenues piétonnes,
    les riverains des immeuble environnants le parking des Halles peuvent craindre les nuisances sonores notamment en été.