Place Colbert  : des travaux de sécurité mais toujours pas de parvis en vue

Publié le 15/05/2018

Prélude à un renforcement des murs de soutènement, l’abattage des arbres a commencé hier sur les Pentes de la Croix-Rousse tandis que le projet de mutation de l’église Saint-Bernard, désormais désacralisée, demeure bloqué.

Malades ou responsables des fissures dans les murs de soutènement de la place Colbert, le long de la montée Saint-Sébastien, avec leurs racines, les arbres ont commencé à être abattus hier. Présents pour certains depuis l’origine, ils ont près de 150 ans.

Vont suivre en juin et juillet des travaux visant à conforter les murs bordant le Sud et l’Est de la place. Viendra ensuite le terrassement préparant les nouvelles plantations qui seront effectuées à l’automne 2018.

Il est symptomatique de constater que, y compris sur les perspectives de la place Colbert à vingt ans, ne figure pas l’arrivée du parvis de l’église Saint-Bernard.

Dans la perspective de la place à vingt ans, on ne distingue toujours pas l’arrivée du parvis de l’église Saint-Bernard au fond, en lieu et place de la végétation séparant l’espace public de l’église.

Le recours bloque le dossier Saint-Bernard

Cet édifice « maudit », désacralisé en juin 2016, surplombe les lieux. Avant d’être fragilisée par le percement du tunnel du funiculaire, l’église n’avait pu être terminée faute de moyens. Elle n’a donc pas de clocher, qui aurait pu contribuer à sa stabilité, et pas de parvis qui devait faire le lien avec la place Colbert sur 13 mètres de dénivelé.

Fermée pour des raisons de sécurité, sa reconversion en centre d’affaires (lire ici) a été annoncée il y a maintenant deux ans. Non contents d’avoir lancé une pétition contre cette transformation, une association de catholiques traditionalistes a saisi le tribunal de grande instance de Lyon pour non conformité aux volontés testamentaires. Le propriétaire du terrain l’avait en effet légué à la ville pour l’édification d’une église et la célébration du culte. L’affaire demeure entre les mains des services municipaux pour lever cet écueil. Les études ont été effectuées, tout est prêt pour démarrer les travaux de transformation de Saint-Bernard mais le dossier demeure pour le moment bloqué et l’ouverture en 2019 n’est plus d’actualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires sur Place Colbert  : des travaux de sécurité mais toujours pas de parvis en vue