Première première pierre aux futurs Gratte-Ciel

Publié le 23/04/2018

Néopolis, dont les 53 logements doivent être livrés à l’automne 2019, fait rentrer le doublement du centre-ville de Villeurbanne dans sa phase concrète.

C’est un peu le fruit des circonstances mais, après tout, pourquoi s’en priver ? La pose de la première pierre de la résidence Néopolis, portée par le promoteur Utei, marque le démarrage des travaux de la première réalisation de logements de la ZAC Gratte-Ciel Centre-Ville.

Le fruit des circonstances car c’est la première pierre du futur nouveau lycée qui aurait dû lancer cette vaste opération à tiroir de sept hectares en plein coeur de Villeurbanne. Sauf que, changement de majorité oblige à la Région – compétente en la matière -, ce nouvel équipement public a déjà deux ans de retard. Et bloque pour une part d’autres projets. Un compromis a été trouvé entre le conseil régional et le Grand Lyon sur le sujet et la situation devrait donc se débloquer – mais pour le moment c’est ailleurs que la collectivité annonce de nouveaux lycées… L’espoir demeure néanmoins de voir le nouvel établissement villeurbannais opérationnel à la rentrée 2021 si les choses ne trainent plus trop.

Collaboratif et partagé

Si Néopolis porte ce nom, c’est parce que l’ensemble conçu par le cabinet l’architecte Régis Gachon est résolument tourné vers une nouvelle manière d’habiter la ville. Derrière les différences de niveaux des bâtiments en béton et en brique claire rappelant les Gratte-Ciel historiques, la résidence dispose d’un espace collaboratif de 30 m2, d’une vaste terrasse partagée, d’un potager en toiture, de nichoirs et autres ruches. En sous-sol, deux places sont réservées à des véhicules en auto-partage mis à disposition des habitants.

75% des appartements sont déjà réservés dont un tiers par des Villeurbannais et un autre tiers par des Lyonnais. A l’ouest du nouveau quartier, Néopolis sera à proximité immédiate  du nouveau complexe sportif et… du futur lycée Pierre-Brossolette dès que celui-ci verra le jour.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires sur Première première pierre aux futurs Gratte-Ciel