Investissements : Auvergne Rhône-Alpes 6e en Europe

Publié le 01/03/2018

La région conserve sa 6e place en Europe. Lyon fait preuve de solidité, même si la demande placée (tertiaire) recule.

 

Devant les aires urbaines de Madrid, Dublin, Amsterdam ou Berlin . Au classement des régions les plus attractives pour les investisseurs étrangers, Auvergne Rhône-Alpes se hisse au 6rang selon l’étude annuelle « Why invest in Lyon ? » – soit la même position que l’an dernier. Le cabinet EY a comptabilisé 500 investissements étrangers entre 2010 et 2016 (les Etats-Unis arrivant en tête).

« Il y a des plus, il y a des moins », a admis Laurent Vallas, directeur de JLL Lyon, partenaire de l’enquête. Du côté des moins, un recul des gros projets de plus de 10 000 m2, ce qui explique le reflux de la demande placée du Grand Lyon (transactions et prises à bail dans le marché tertiaire), de 290 511 m2 en 2016 à 269 241 m2 en 2017. Du côté des plus, un taux de vacance qui continue de fléchir (5,6%, 2e place européenne) et un socle de 190 000 m2 de prises à bail ou transactions de moins de 5000 m2 qui traduit une dynamique économique solide. Lyon peut aussi s’enorgueillir d’un tissu industriel puissant comparativement à d’autres métropoles européennes.

Voilà qui laisse entrevoir une année 2018 « exceptionnelle » selon Laurent Vallas, car une douzaine de grands projets de plus de 5000 m2 devrait se conclure. Pour la première fois, la métropole pourrait dépasser 300 000 m2 de demande placée.

Le classement :

  1. Greater London
  2. Ile de France
  3. Région de Dusseldorf
  4. Catalogne
  5. Région de Francfort
  6. Auvergne-Rhône-Alpes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires sur Investissements : Auvergne Rhône-Alpes 6e en Europe