Comment Gerland va attirer des commerces

Publié le 20/11/2017

Une société dédiée va acquérir les rez-de-chaussée pour ouvrir entre 20 et 30 boutiques, massées entre l’avenue Jean-Jaurès et la rue des Girondins.

Recherche commerces désespérément. Malgré les nouvelles constructions résidentielles, à Massimy, Bon Lait ou maintenant aux Girondins, Gerland peine à animer ses rez-de-chaussée. Voici qui fait obstacle à l’attrait général du 7e arrondissement, par-delà les voutes, qui prend l’allure de ville dortoir. Afin de faire vivre ses pas-de-porte, la collectivité a prévu de concentrer les commerces à l’intersection entre l’avenue Jean-Jaurès et de la future rue des Girondins, à quelques mètres de la station de métro. L’axe sera prolongé à horizon 2030 par un pont vers la Confluence. 20 à 30 boutiques sont attendues entre 2020 et 2024, soit 7000 m2. « Pour réussir le projet, il faut une concentration », estime Fabienne Geandjean, chargée de développement territorial à la Caisse des dépôts.

La collectivité a mis sur pied une société commerciale SAS Girondins commerces, constituée à 51% par la Serl et à 49% par la caisse des dépôts. C’est elle qui acquiert les rez-de-chaussée moyennant un investissement de 25 millions d’euros. C’est elle qui va désormais organiser la planification de l’offre commerciale. La nouvelle société promet d’instaurer des loyers progressifs, à mesure que le quartier se remplira de ses nouveaux habitants. « C’est là où l’économie mixte joue tout son rôle », souligne Jean-Luc Da Passano, président de la Serl. Ce plan commercial souhaite une variété d’activités, envisageant un caviste, un fleuriste, un pressing, une boucherie, un coiffeur, un opticien, une boulangerie et quelques brasseries. Et une grande surface de 2500 m2 qui ne devrait être autre que le supermarché déjà présent de l’autre côté de l’avenue Jean-Jaurès et qui déménagerait.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires sur Comment Gerland va attirer des commerces

  • Djam dit :

    C’est une excellente idée de développer les commerces à Gerland dans les prochaines années. Nos élus devraient surtout déjà s’occuper de la requalification de ce qui existe déjà et s’appuyer déjà sur les atouts présents. Je pense à la place des pavillons, la seule place un peu commerçante de ce quartier qui ne fait l’objet d’aucun projet d’envergure et qui risque de connaître un triste sort dans les prochaines années. Le désintérêt des élus sur cette place centrale du quartier de Gerland est consternante. Il faudra attendre 2025 pour que la question des commerces de proximité soit enfin effective dans le secteur des Girondins. Bref, l’imagination n’est en tout cas pas au pouvoir dans le 7ème.

  • TXTo dit :

    Renseignez vous Djam. La place des pavillons va être totalement réaménagé, en concertation avec le conseil de quartier Gerland, le CIL et surtout les commerçants déjà présents…