Tramway T6 à Villeurbanne : 4 hypothèses de tracé

Publié le 01/06/2017

L’association Déplacements citoyens organisait mercredi une réunion publique sur le prolongement de cette ligne jusqu’à la Doua, prévu pour l’après 2020.

Les travaux du tramway T6 sont en cours pour relier Debourg (Gerland) aux Hôpitaux Est d’ici à 2019.  Mais certains anticipent déjà son futur prolongement vers la Doua, prévu pour l’après 2020. L’association Déplacements citoyens a organisé une réunion publique ce mercredi  à Villeurbanne, pour formaliser différentes hypothèses d’achèvement de cette première ligne forte de rocade de transport en commun de l’agglomération. Comme l’a exposé Didier Vullierme, adjoint aux déplacements, ce projet revêt un enjeu particulier pour Villeurbanne, dépourvu d’axes structurants nord-sud. « Il accompagne le développement de Grandclément, l’extension future du centre-ville et le plan Campus », a-t-il aussi souligné.  Il a cependant rappelé que «  les études ne sont pas encore abouties ».  Béatrice Vessiller (EELV) s’étonne d’ailleurs que cette question n’ait pas été tranchée avant la finalisation du projet d’extension des Gratte-Ciel nord, prenant exemple de Carré de Soie et de Confluence où le tramway a été pensé dès les premières esquisses.
Plusieurs tracés sont avancés. Aucun ne s’impose tant l’urbanisme villeurbannais présente un enchevêtrement de rues étroites, en particulier au nord du cours Emile Zola.
Tracé 1 : Henri Barbusse
Parcours : rue Henri Barbusse, rue Billon, rue Yvone, rue de la Doua
Le parcours est sinueux, empruntant des rues étroites, la ligne perd sa vocation de rocade mais dessert une zone dense. Reliant les Gratte-Ciel historiques à leur extension à venir, elle épouse la colonne dorsale de la ville.
Tracé 2 : une variante centrale
Parcours rue Paul-Verlaine/rue Edouard-Vaillant/rue des Antonins
Le parcours présente les mêmes caractéristiques que le tracé précédent, même s’il est plus rectiligne. Mais il ne traverse plus la rue centrale villeurbannaise. La construction de la future école aux Gratte-Ciel peut s’avérer être un obstacle au virage du tram.
Tracé 3 : entre Gratte-Ciel et Flachet
Parcours : rue Auguste Blanqui, rue Docteur Rollet, rue l’Herminier, rue des Bienvenus
En lisière des Gratte-Ciel, cette hypothèse présente une ligne droite. Mais la municipalité craint qu’elle favorise la densification de la zone pavillonnaire « à une échéance relativement courte », selon Didier Vullierme.
Bernard Girard, président de l’association Lyon Métro, a proposé un itinéraire de compromis, reprenant grosso modo le tracé 3 mais avec un crochet via la rue Paul-Verlaine et la rue Anatole France pour desservir l’Hôtel de Ville.
Tracé 4 : Flachet
Parcours : rue Flachet, rue Château Gaillard, rue Jean-Baptiste Clément
La ligne desservirait de grands ensembles d’habitations à Perrallière et non loin des Buers. Le centre culturel et de la vie associative et la maison du livre, de l’image et du son seraient aussi concernés. Mais T6 ne passerait pas aux Gratte-Ciel, ce qui priverait la commune d’une liaison vraiment structurante.
L’association citoyenne Agora a réalisé une consultation sur voie publique et par Internet – ce qui n’a évidemment pas valeur de sondage représentatif de l’opinion de l’ensemble des Villeurbannais. 467 avis ont été enregistrés. Parmi eux, 38% ont préféré le tracé 3, devant les tracés 2 et 4 (27% chacun) et le tracé 1 (8%). Pour 58% des personnes s’étant prononcées, l’itinéraire empruntant la rue Henri-Barbusse est le moins pertinent. « Le tramway est-il là pour accompagner un développement urbain ou pour le susciter et le précéder ? », s’est interrogé Jacques Vince, responsable de l’association Agora, soutenant le tracé le plus à l’Est. « En termes d’équilibre, plus on pousse vers l’Est, plus c’est bon » a bondé Jean Murard, président de Déplacements citoyens.
Le prolongement de T6 va de toute façon poser des problèmes d’intégration au sein des voiries actuelles. Faudra-t-il empêcher la circulation routière dans certaines rues pour faire passer le tram ? L’exemple de la rue Mozart où ne circule que T1 a été cité. Une autre piste a été lancée. « Est-ce que l’on doit obligatoirement mettre un tramway en site propre ? », questionne Jacques Vince.
Bernard Girard a fait observer qu’avec une fréquence d’un tram toutes les dix minutes, la voie pourrait être partagée sans mal avec les voitures. Ce serait néanmoins une première à Lyon. Prenant exemple d’un passage rue des Bienvenus, il juge qu’un sens interdit serait nécessaire aux deux extrémités de l’axe pour réduire le trafic, mais les voitures – notamment de riverains – pourraient provenir de rues perpendiculaires et passer au-dessus des rails.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires sur Tramway T6 à Villeurbanne : 4 hypothèses de tracé

  • Jacques Vince dit :

    Précisons que l’association l’Agora pour Villeurbanne ne soutient pas le tracé le plus à l’Est : son objectif est de mettre le débat sur la place publique. L’association considère par contre que les deux tracés qui passent par le centre ne sont pas les plus pertinents, pour plusieurs raisons : il se trouve que ce sont les deux tracés pour l’instant les moins appréciés par les habitants consultés.

  • Parmi les hypothèses de tracés possibles ne figurant pas sur la carte, qui zappe le secteur au sud de la Gare de Villeurbanne, il faut rajouter celle d’une traversée de la ligne T3 à la Place de la Reconnaissance et non à la Gare de Villeurbanne. Lorsque, des Hôpitaux Est, la ligne descendrait la rue du Vinatier pour rejoindre la route de Genas, elle emprunterait cette dernière sur une longueur d’environ 1 km au lieu de tourner à droite, direction Grandclément au bout de 500m. De la place de la Reconnaissance, elle emprunterait, plein nord, la rue Antonin Perrin, pour rejoindre le cours Tolstoï, puis retrouverait le tracé rouge (n°3) jusqu’à la rue des Bienvenus.
    Ce tracé a certes l’inconvénient de ne pas passer tout à fait ) en ce lieu stratégique de la place Grandclément, mais il présente cependant suffisamment de vertus pour ne pas être évacué : en particulier, il ne fait que traverser le cours TolstoÏ, plutôt que le parcourir, ce qui permettrait ainsi d’éviter la construction d’ une voie ferrée sur le site protégé de C3 en cours de réalisation ….
    Comme pour tous les autres tracés, il pose bien sûr des problèmes de faisabilité et d’insertion qui ne sont pas simples, mais probablement pas insurmontables.

  • Bruno Vergier dit :

    Une idée: tracé n°5
    De Grandclément, prendre la rue du premier mars 1943, pour desservir la Pérralière , puis remonter la rue du 4 août jusqu’à Paul Verlaine, la remonter soit jusqu’au bout c’est à dire Emile Zola ou soit par Henri Barbusse, pour desservir l’hyper centre de Villeurbanne, correspondance avec le métro A Gratte- Ciel et dans les deux cas, suivre son prolongement jusqu’à Francis de Pressensé, la prendre à l’ouest jusqu’à la rue Colin , quartier assez dense, prendre cette rue assez large, couper Salengro, puis continuer dans la rue de la Doua jusqu’au rond point 11 Novembre 1918-Albert Einstein, puis couper pour rejoindre T1, puis suivre cette ligne vers l’ouest pour la correspondance avec T4 à Gaston Berger, et le cas échéant pousser son terminus à la Cité Internationale ou même au métro A Foch .

  • Talvi dit :

    Bonjour,

    à partir des hôpitaux est, la question se pose du chemin pour rejoindre la gare de villeurbanne :
    un arrêt à kimmerling permettrait de valoriser un secteur en devenir et donnera un accès aux entreprises qui s’implantent autour du Pôle pixel.

    ensuite, le tram pourrait passer par Kruger et l’avenue général leclerc.

    passer par la rue du vinatier et la route de Genas me semble plus compliqué et apporterait beaucoup de nuisances aux résidents.

  • laurentg dit :

    Le désenclavement de l’est et notamment des buers et de croix luizet peut être fédérateur pour la ville. En même temps le fait de servir les gratte ciels sur un axe nord sud est important pour la dynamique commerciale de la ville: Pourquoi ne pas combiner les tracés 2 et 4 en empruntant d’abord le tracé 2 depuis grandclement a la rue Paul Verlaine, puis la rue Anatole France pour aller rejoindre le tracé 4 rue flachet angle pressensé et emprunter château gaillard qui est déjà large. Le Coeur des poulettes serait aussi épargné et la place croix luizet directement servie pour la revaloriser. L’ouest est déjà bien servi en tcl…
    Quand sera organisée une prochaine réunion et comment pouvons nous en être informés a temps?