Les Nuits Sonores expérimentent la lumière connectée

Publié le 25/05/2017

Le festival lyonnais est l’occasion de tester le Li-fi, un signal envoyé sur les téléphones portables via les LED. Un partenariat entre EDF et Philips.

Tout n’est pas affaire de décibels aux Nuits Sonores. La lumière est aussi à  l’honneur, vecteur d’une innovation technologique. EDF et Philips y expérimentent le Li-fi, un signal de type Wifi qui est transmis par les Led et qui communique avec les caméras des ordinateurs, tableurs ou téléphones. 45 luminaires sont suspendus au plafond de la halle Fagor-brandt (59, boulevard de l’Artillerie, à Gerland), qui établissent un contact avec les smartphones des festivaliers. Elles envoient des messages ludiques dans trois sites spécifiques de la halle : le marchandising, l’espace de restauration et la caisse où les clubbbers viennent acheter des bons à  boissons.  « Une architecte éclairagiste d’EDF a veillé  l’installation des luminaires de ce démonstrateur. Nous avons aussi travaillé sur les contenus envoyés », explique Christian Missirian, directeur régional commerce d’EDF.

Le Li-fi promet de belles innovations. La ville de Palaiseau, dans l’Essonne, a ainsi équipé les 77 lampadaires du plateau de Saclay pour délivrer à  ses habitants des informations sur leur quartier. La RATP l’expérimente aussi à  l’intérieur de la station la Défense pour aider les voyageurs malvoyants à  se diriger, les leds échangeant avec les téléphones des usagers. Demain, d’aucuns imaginent les phares de voitures dialoguer, les horaires de bus transmis sous l’éclairage des abribus, ou le dossier médical de chaque patient hospitalisé transmis au médecin par la lumière de son lit. Le Li-fi est aussi en démonstration dans le showroom de Smart Electric Lyon, le laboratoire d’EDF, situé au 196 avenue Thiers (Lyon 6e).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires sur Les Nuits Sonores expérimentent la lumière connectée