@ Pierre-Antoine Pluquet

Rillieux : les deux tours Lyautey sont tombées

Publié le 23/02/2017

Deux immeubles de 127 logements ont été démolis ce jeudi à la Ville Nouvelle. Une opération spectaculaire voulue par le maire, Alexandre Vincendet, qui cite en exemple la Duchère.

Les deux tours  Lyautey sont tombées ce jeudi matin dans le même souffle à 11h30 pétantes, anticipant le compte à rebours qui devait être prononcé. Construits en 1968, les deux bâtiments de 15 étages totalisaient 127 logements. Leurs occupants s’étaient vus proposer une solution de relogement par le bailleur Dynacité, ainsi que deux autres en cas de refus.

demolies2

A l’avenir, est prévue la réhabilitation de 112 logements de l’avenue général Leclerc et du square Koening (fin 2018), ainsi que celle du groupe scolaire de la Velette (2019). La municipalité ambitionne de créer un nouveau quartier à l’Est de la Ville nouvelle, les balcons de Sermenaz, dont un premier ilot prévu pour fin 2018 (115 logements).
« Une page se tourne, pas pour fermer le livre mais pour écrire un nouveau chapitre de notre histoire », a commenté le maire, Alexandre Vincendet (Les Républicains). Il le répète à tout va : il veut faire du quartier « une nouvelle Duchère ».  A ses côtes, Gérard Collomb bichait, louant volontiers le volontarisme du jeune édile. « Les fractures sociales de nos grandes villes sont d’abord des fractures spatiales », a-t-il philosophé. Il espère obtenir du contrat de plan Etat-Région des crédits pour la rénovation (engagée) du centre commercial Bottet/Verchères et celle du secteur des Allagniers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires sur Rillieux : les deux tours Lyautey sont tombées

  • Bernard G. dit :

    LiauteY, avec un Y grec !!
    Le maréchal Hubert Liautey, résident général et modernisateur du Maroc au début du Mandat français.