Les bailleurs sociaux misent sur Alis

Publié le 22/02/2017

Alliade Habitat devrait voir ses premiers logements conçus avec ce nouveau processus sortir de terre d’ici la fin de l’année.

Maîtriser les coûts et les délais, un rêve de professionnel de l’immobilier. Quatre bailleurs sociaux (Alliade Habitat, Logirem, ICF Habitat Sud-Est Méditerranée et le groupe SNI) se sont associés dans cette optique via un procédé innovant nommé Alis. Le processus de conception par ordinateur piloté, via un accord cadre, par Bouygues Bâtiment Sud-Est, l’Atelier Thierry Roche et OAsiis (bureau d’études) est standardisé… tout en offrant 1200 possibilités ce qui permet malgré tout des bâtiments uniques et adaptés au contexte urbain. Pas de (longue) procédure de sélection des entreprises, un montage opérationnel accéléré et au final environ six mois de gagnés sur un chantier qui tombe ainsi à 9 à 15 mois. Voilà qui permet de produire davantage, rapidement, et à des coûts optimisés car connus à l’avance. Le groupement de commande génère quant à lui des économies d’échelle.

Trop rapide vous dites-vous ? La qualité et les performances énergétiques sont également garanties. Dans cette perspective, Alliade s’était engagé à produire 80 logements avec quatre programmes sur quatre ans via Alis. Avec les 31 qui doivent être livrés en novembre à Irigny et les 43 prévus l’an prochain à Francheville, l’objectif est déjà quasiment atteint.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires sur Les bailleurs sociaux misent sur Alis