@ L'AUC

Part-Dieu : les nouvelles places Béraudier et Francfort

Publié le 19/01/2017

Quatre ans de travaux au milieu d’un concentré de déplacements, notamment piétonniers. C’est ce qui guette la Part-Dieu où quatre chantiers vont se lancer dans le même mouvement :

  • La tour Two Lyon (170 mètres, 43 étages) en lieu et place des hôtels Novotel et Athéna,
  • La reconfiguration du hall de la gare à la faveur d’une nouvelle façade vitrée et des rampes d’accès depuis l’avenue Pompidou,
  • L’ajout d’une voie L au réseau ferré,
  • La réfection de la place Béraudier (entrée principale de la gare) par le percement de deux rampes d’accès vers une place souterraine comprenant de nouvelles boutiques, la station de taxi et l’accès au métro (à droite de l’image). Côté Villette, la place de Francfort, partagée entre le dépose-minute et le parking réservé aux cars, va gagner un espace piétonnier central et quelques arbres.

Place de Francfort réaménagée@l'AUC

 

C’est le cabinet L’Auc, mandaté par la collectivité, qui est à l’origine du réaménagement des espaces publics, soucieux de faciliter les cheminements piétonniers (concept de « sol facile »). Les ateliers de concertation qui se sont déroulés en 2016 ont permis de finaliser le projet. A terme, ce sont près de 600 arbres qui seront plantés dont quatre essences principales : Gingko Biloba, Cèdre bleu, Févier d’Amérique, Poirier de Chine.

part

Pour plus d’informations, lire notre dossier « 30 projets qui feront 2017 » dans le magazine Nouveau Lyon, actuellement en vente chez votre marchand de journaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires sur Part-Dieu : les nouvelles places Béraudier et Francfort

  • Marc ANTOINE dit :

    Le projet prévoit une entrée autocars près de Lyon Habitat et une sortie plus au sud. Le parking auto serait situé après celui-ci. D’autre part la rue Flandin sera mise à double voie entre les rues d’Aubigny et Pompidou ! Un essai pour limiter les incivilités. Or le calibre de la rue Flandin est très insuffisant pour un passage des autocars qui plus est avec les stationnements sauvages, les véhicules gênant l’entrée et la sortie des autocars, quand ils ne sont pas garés directement sur leur parking ou les trottoirs. A terme, les autocars devraient stationner sur l’ancien parc des loueurs, actuellement en travaux pour la construction de la nouvelle voie ferrée L. Fin des travaux :2022. Tout le monde va souffrir !