Immobilier: en 2017, vous testerez les qualités de votre bien en Avant-Première

Publié le 15/12/2016

Le réseau Orpi peaufine cette application qui permettra à chacun de voir la popularité de son logement auprès d’acheteurs potentiels sans pour autant signer de mandat de vente.

« C’est la pression des clients qui nous pousse à évoluer ». Eric Daveau le reconnaît volontiers, la notion de service n’est pas un vain mot dans le secteur de l’immobilier. A la tête de Daveau Conseil (réseau Orpi), une agence qui a fêté ses 50 ans cette année, il a évidemment vu le métier changer. Loin de le tuer, le numérique permet de renforcer « la proximité et la transparence ».

Baux, mandats, compromis… la signature électronique est désormais généralisée chez lui. « Seul l’acte de caution solidaire qui nécessite de par loi une mention manuscrite ne peut en bénéficier », explique le conseiller immobilier. Voilà qui abolit franchement les problèmes de temps, de distance, de disponibilité, etc.

L’autre changement majeur, c’est l’ouverture de l’outil de travail interne au client. Côté administration de biens, le bailleur ou le locataire, peut ainsi accéder à son compte pour récupérer une quittance, voir un appel de loyer, la demande de devis faite à un artisan pour effectuer des travaux… Côté transaction, agendas, prises de rendez-vous, visites, documents (taxe foncière, taxe d’habitation, etc.) sont partagés. « On gagne en transparence car les clients ne savent pas toujours ce que l’on fait, explique Eric Daveau. Quand on leur présente un acheteur et l’offre qu’il fait, ils tombent parfois des nues en imaginant qu’on leur amène la première personne venue. Là, ils pourront voir qu’il y a déjà eu d’autres rendez-vous, visites, etc. auparavant ».

Recenser les acheteurs potentiels avant de mettre en vente

Mais la grosse innovation numérique actuellement en test qui va voir le jour au 1er trimestre 2017 dans le réseau Orpi, c’est Avant-Première. « Chacun va pouvoir tester la popularité de son bien sans pour autant signer de mandat de vente ni d’obligation de vendre avec l’agence, simplement en le saisissant en ligne. Cela va permettre de voir en grandeur réelle qui est intéressé, remarque le conseiller immobilier. 5, 10, 15 personnes peuvent signaler qu’elles seraient prêtes à faire une offre si ce logement était mis en vente à ce prix-là. Le test durera 30 jours, mais généralement on constate au bout de deux semaines le succès ou l’insuccès d’une mise en vente. Là encore, c’est la demande des clients qui nous a poussé à cette innovation et ça nous aidera à toucher des gens qui sinon ne seraient pas venus chez nous ».

Voilà qui permet notamment de chercher des réponses à une éternelle question: celle du juste prix. Son bien étant toujours un peu mieux que celui des autres sur le marché… « On se base généralement sur les annonces publiées, mais c’est une distorsion car il ne s’agit pas des prix auxquels les biens sont vendus », confirme Eric Daveau. Pour objectiver et étayer cette évaluation qui relève souvent de l’expérience du professionnel – sur le 6e et le 3e pour ce qui concerne l’agence -, le réseau Orpi dispose d’un comparateur de prix prenant en compte l’attractivité du quartier, ses données sociologiques, l’historique des transactions… et des biens qui ne se sont pas vendus sur le secteur, l’étage, l’état, etc. Le tout donnant une fourchette de prix à + ou – 20%, dans la version grand public. Un écart qui tombe à + ou – 5% avec l’outil interne. Histoire de montrer que, même si la relation évolue, on a toujours besoin d’un professionnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires sur Immobilier: en 2017, vous testerez les qualités de votre bien en Avant-Première