Rillieux lance la nouvelle Ville Nouvelle

Publié le 03/11/2016

La pose de la première pierre de l’îlot So New ce matin symbolise le changement de cap de la commune. Ces 58 appartements en accession libre répartis dans trois bâtiments se situent dans un ensemble, appelé à muter, constitué de quelque 80% de logements sociaux.

Le maire (Les Républicains) de Rillieux, sait être oecuménique dès qu’il sort des frontières de sa commune. Ce matin, il n’a cessé de prendre la Duchère en exemple et de vanter la mutation du quartier (sous Gérard Collomb). Michel Le Faou le lui rend bien. Le vice-président (PS) à l’urbanisme de la Métropole n’a pas manqué de souligner qu’Alexandre Vincendet « fait partie de ces maires bâtisseurs dont on a besoin dans l’agglomération. C’est plus difficile avec quelques autres communes« . Les oreilles de Laurence Fautra (Décines) ou Pascal Charmot (Tassin) ont dû siffler…

Reste que derrière la pose de la première pierre de So New (58 logements, des commerces, une brasserie) et ses trois bâtiments se profile So You (90 logements), tous deux réalisés par Eiffage « qui a relevé le pari un peu fou de venir ici où le marché de l’immobilier est quasi inexistant » dixit Alexandre Vincendet. Le maire a bien évidemment pour objectif que cela change avec quelque 2 000 logements nouveaux lancés au cours du mandat.

Près de 30 millions d’investissements

Les deux ilots pilotés par Eiffage (7,7 millions d’investissements au total) se situent au coeur de la Ville Nouvelle. Celle-ci regroupe 18 000 des 31 000 Rilliards. Un ensemble constitué à 80% de logements sociaux (57% pour la ville) avec notamment deux quartiers 100% social (les Alagniers et la Velette). Ambition du maire: requalifier le centre-ville avec une transformation du centre culturel et de la médiathèque (mi 2019, 12,7 millions), trois salles de cinéma (fin 2017, 4,3 millions), un pôle administratif unique (septembre 2017, 4 millions)… Le tout en voyant la ville passer à 35 000 habitants en 2020 (notamment) pour faire diminuer le taux de logements sociaux.

Dans le quartier du Bottet, les trois petits immeubles – dont l’architecture va trancher avec l’environnement immédiat –  qu’Eiffage doit livrer au premier trimestre 2018 ne sont effectivement qu’une première pierre…

A.B.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires sur Rillieux lance la nouvelle Ville Nouvelle

  • Dalboussières dit :

    80 % logements sociaux pour Ville nouvelle et 57 % pour centre Ville nouvlle… La commercialisation Eiffage est longue, 23 apparts sur les 58 en un an pile. Le constructeur/vendeur reste prudent en évoquant fin 2019/début 2020 pour fin de chantier des 90 logements. Quand aux 2000 logements lancés pendant mandat ils intègrent en toute logique les projets de l’équipe sortante. Le papier Acteurs de l’économie est truffé d’erreurs !