photo : Pierre-Antoine Pluquet

Stade de Gerland : Aulas et Ginon se réconcilient

Publié le 26/09/2016

Amis, comme aux plus beaux jours. Olivier Ginon, président de GL Events, et Jean-Michel Aulas, PDG d’OL Groupe, ont enterré la hache de guerre samedi matin. Et le font savoir par communiqué.

Le président de l’Olympique lyonnais avait accusé le premier, actionnaire majoritaire du Lou Rugby, de « concurrence déloyale« , inquiet du projet de reprise du stade de Gerland où jouera l’ovalie. Il craignait qu’ayant été également actionnaire minoritaire de l’OL, Olivier Ginon « ait profité indûment de sa position pour reproduire le modèle du Parc OL à Gerland». Joignant le geste à la parole, Jean-Michel Aulas avait déposé un recours, demandant 30 millions d’euros au président de GL Events, comme le révélait l’hebdomadaire Les Potins d’Angèle.

« Après des discussions approfondies entre les parties, il est apparu que ces inquiétudes étaient infondées et que des  synergies étaient possibles entre les deux groupes», mentionne le communiqué de presse. Les deux patrons ont même convenu d’associer « le merchandising des deux clubs dans les locaux du Mégastore de Gerland». Il est difficile de savoir si l’accord recoupe d’autres collaborations, tant les deux patrons lyonnais savourent la discrétion et le secret. « L’assignation déposée par OL Groupe à l’encontre de GL Events sera retirée dans les plus brefs délais», indique le communiqué de presse.

Pris à partie, Gérard Collomb avait tenté un repas de conciliation entre les deux hommes d’affaires en mai. Puis avait annoncé vouloir limiter à cinq par an le nombre de manifestations extra-sportives qui se dérouleraient dans l’enceinte de Gerland.

Lire l’article « Comment le Lou Rugby va relancer le stade » et le dossier « Gerland, le nouveau souffle », dans le magazine Nouveau Lyon, en vente chez votre marchand de journaux (2,20 euros)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires sur Stade de Gerland : Aulas et Ginon se réconcilient