La Côtière de l’Ain se positionne pour attirer les entreprises lyonnaises

Publié le 16/09/2016

Avec 16 700 m2 de bâtiments à terme, Cap & Co – le parc d’activité qui va voir le jour autour de la gare de Montluel – mise sur un millier d’emplois  d’ici six à sept ans, jouant sur sa proximité avec l’agglomération.

L’activité économique, ça devient une spécialité pour la 3CM. Regroupant 9 communes autour de Montluel, la communauté de communes de la Côtière (3CM) et ses 24 500 habitants compte pas moins de 14 parcs d’activités accueillant 450 entreprises et 4 000 emplois. Au-delà de ces zones dédiées, ce sont au total pas moins de 1 000 sociétés et 10 000 emplois (soit 90% de la population active) qui sont domiciliées sur son territoire.

Avec Cap & Co, dont la commercialisation vient d’être lancée, et les 16 700 m2 projetés sur un terrain de 5 hectares, Philippe Guillot-Vignot, le président de la 3CM, ne cache pas sa volonté « d’attirer des entreprises lyonnaises au-delà de la Rocade Est d’ici à 10 ans ». Ses atouts pour les aider à « sortir de l’impasse » que constitue l’agglomération autour de cette voirie ? Des taxes peu élevées et « une dynamique de territoire ». Sans oublier la desserte puisque la nouvelle zone d’activité va se situer à côté de la gare de Montluel (20 mn de la Part-Dieu) et à proximité des autoroutes A42 et A432 et de l’aéroport Saint-Exupéry.

Transport à la demande et vélos électriques

Ce nouveau pôle économique, porté par Domoa Immobilier et Fontanel, représente un investissement de 32 millions d’euros, rachat des terrains à la collectivité compris. L’ambition de l’ensemble conçu par Aamco Architectures et l’Atelier de paysages Anne Gardoni repose sur la mixité des fonctions. Du business évidemment avec des surfaces de bureaux « traditionnels », un espace de coworking et une pépinière d’entreprises (bâtiments bioclimatiques et durables), mais également des services (restauration, conciergerie, crèches et résidence hôtelière envisagées), un équipement sportif (gymnase) qui devrait drainer de l’activité (centre de remise en forme) et des espaces publics verts. La 3CM étudie également la question des déplacements avec un système de rabattement sur la gare, du transport à la demande et une station de vélos à assistance électrique.

Le permis de construire ayant déjà été déposé, la livraison de la première tranche de bâtiments est prévue pour l’été 2018. Histoire de rester en phase avec cet axe majeur de développement, la 3CM va installer son siège au coeur de Cap & Co.

A.B.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires sur La Côtière de l’Ain se positionne pour attirer les entreprises lyonnaises