Limpid animation studio

Quand l’ex collège Serin s’ouvre

Publié le 13/09/2016

A la rentrée 2018, l’ancienne école des bords de Saône accueillera une résidence sociale étudiante, un espace de coworking et une crèche avec un espace vert l’insérant dans la vie du quartier.

Limpid animation studio

Un va être créé à l’arrière du bâtiment, côté Saône.

C’est ce qui s’appelle faire d’une contrainte un atout. Ce n’est pas le maire du 4e arrondissement, David Kimelfeld, qui nous démentira. Tour à tour école, collège, rectorat puis lieu d’enseignement de la SEPR jusqu’en 2013, le dossier du devenir de cet établissement caractéristique de la IIIe République était mal parti. Il avait créé la polémique au printemps 2015 lorsque le compromis signé entre la Ville de Lyon et un marchand de biens devait passer en conseil municipal. L’opposition estimant que le collège Serin, situé à la sortie du tunnel de la Croix-Rousse, était en train d’être bradé (un millions d’euros) en catimini avec de juteuses perspectives une fois l’obligation d’accueil durant dix ans d’une fantomatique école d’art et de cinéma passée. Le quartier est en effet fort prisé. Ce premier projet a capoté et c’est une réalisation d’une toute autre ampleur qui se dessine désormais.

Colocation et cowork crèche

Limpid animation studio

Un studio étudiant de la résidence.

Au programme: une résidence sociale étudiante de 46 logements, un espace de coworking de 270 m2 et une crèche de 10 berceaux pour les 0-3 ans. La résidence sociale, portée par Lyon Métropole Habitat et le Crous, pourra accueillir 69 étudiants, les T2, T3 et T5 étant destinés à la colocation. L’espace de coworking mené par La Cordée a lui aussi une particularité: une cowork crèche où les parents pourront s’installer pour travailler avec leurs enfants, afin d’essayer de concilier vies professionnelle et familiale. La crèche gérée par Sweet club aura quant à elle des places réservées en priorité aux enfants des coworkers.

Porté par Promoval et Arioste, ce projet à 5 millions d’euros accueillera également des espaces communs (cafétéria, salle commune, détente, fitness). Outre la préservation du bâtiment, l’architecte Cécile Rémond insiste sur le fait que l’ex école – jusqu’ici volontairement en vase clos – va à nouveau s’ouvrir sur la Saône à laquelle elle tourne plutôt le dos avec la création d’un espace vert de ce côté là qui sera ouvert au public en journée. La partie donnant sur les balmes gardant son aspect minéral. L’ouverture de l’ensemble est prévue pour septembre 2018.

A.B.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires sur Quand l’ex collège Serin s’ouvre