Réouverture de l’hôtel Radisson : « la tête dans les nuages »

Publié le 22/07/2016

Le célèbre hôtel 4 étoiles de la tour Crayon, à la Part Dieu, rouvre après 33 mois de chantier.

 

Les travaux ont tellement duré, que le Radisson Blu, au sommet de la tour Crayon, parle « d’ouverture, pas de réouverture ». Le chantier d’un montant de 40 millions d’euros, mené par Eiffage et le cabinet d’architecture D + B , a surtout pâti de la découverte d’amiante.  Et au final, ce ne sont plus seulement les chambres qui ont été refaites, mais l’ensemble des pièces. Nouvel hôtel, nouvelle clientèle ?

C’est un gros challenge qui attend l’établissement le plus haut perché de Lyon. Au 1er octobre, les voyageurs seront guidés par un chemin de led jusqu’au nouvel atrium  coiffé par un mur lumineux de 18 mètres de haut qui va s’animer lors d’événements particuliers, comme le 8 décembre.

L’habitué ne perdra pas ses repères. Le Radisson, toujours auréolé de ses quatre étoiles, change par ses couleurs, plus claires, ses transparences nouvelles. En revanche, la structure n’a pas bougé. « On n’a pas pu toucher aux murs des chambres qui sont porteurs », explique Pierre Castagné, directeur de la restauration.

L’hôtel comptera donc toujours 245 chambres, dont 182 standards de 20 m2 (de 120 à 280 euros la nuit selon le jour), 56 premiums et 7 business class. A l’intérieur, des éléments techniques disparaissent, et le bureau est tourné contre les fenêtres, pour mieux profiter de la plus haute vue de Lyon. Une création graphique, au-dessus du lit, évoque « la tête dans les nuages », selon  le directeur de l’hôtel, Thierry Pecorella.

C’est la même thématique qui est retenue pour le restaurant « Le Celest », au 31e étage, avec un plafond bas, agrémenté de formes arrondies pouvant faire penser à des cumulus.  La cuisine va changer, proposant une carte « nomade, de voyage », variant au gré des heures et des jours. Ce nom désigne aussi une marque de produits qui sont commercialisés à l’intérieur de l’établissement : sandwiches à emporter, huiles, produits locaux… L’hôtel compte aussi 11 salons à réserver, pour des banquets, mariages et séminaires.

© Pierre-Antoine Pluquet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires sur Réouverture de l’hôtel Radisson : « la tête dans les nuages »

  • morin dit :

    Bonne nouvelle cette réouverture espérons que cette tour crédit lyonnais revivra un peu la nuit , car depuis des mois elle est plongée dans le noir dès 22 h et n’existe plus dans le paysage nocturne , mais c’est vrai que la période est aux petites économies comme pour la tour oxygène qui n’est jamais éclairée alors qu’un système de led est installé à son sommet et que celle ci abrite le siège de only Luon chargé de faire rayonner Lyon ville lumière ( ?? ) un comble !